dimanche 31 décembre 2006

Sébastien Manca a reçu la médaille du sport


Ce vendredi 8 décembre, la salle du conseil municipal des Mages était le siège d’une sympathique réception organisée conjointement par la Municipalité et l’Olympique mageois. En l’occurrence, notre concitoyen Sébastien Manca était invité à recevoir une distinction décernée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports à savoir une très belle médaille et un diplôme signé par le ministre Jean-françois Lamour lui-même. Ceci en remerciement pour les cinquante années passées au service de l’idéal sportif en général, du football et du jeu de boules en particulier,sans oublier une inconditionnelle et cocardière volonté à défendre les couleurs de la commune.
Voilà en effet un demi siècle que Sébastien participe à la vie de L’Olympique mageois. D’abord comme joueur et membre du bureau, plus tard comme arbitre, ensuite comme président. Encore maintenant il accompagne et co-entraîne l’excellente équipe réserve. Des décennies à participer à mettre patiemment en place ce qui est maintenant un club prestigieux et respecté, à promouvoir l’idéal sportif et les couleurs de la commune des Mages.
Et cela ne s’est pas fait sans mal. Ainsi, l’ancien stade de Labadié fut construit en grande partie de façon bénévole, avec les moyens du bord, avec beaucoup de sueur et de persévérance, avec pelles, râteaux brouettes, par les joueurs et les dirigeants eux-mêmes…A l’époque, il n’était pas question d’argent, mais d’abnégation et d’amour du maillot, d’amour de la commune. C’est ce que rappelèrent tour à tour le président de l’OM, Thierry Salas qui regretta que « ni la ligue de football, ni le district n’aient jamais remercié ni décoré un de ses représentants les plus actifs », et le maire Jean –Claude Paris après avoir rappelé dans le détail la carrière de Sébastien Manca conclut son discours en rendant hommage aussi à la famille de notre récipiendaire « Cette médaille est largement méritée,elle doit être partagée … notamment avec sa femme Yolande qui dut faire des sacrifices nécessaires à cet engagement bénévole de toute une vie »
La cérémonie se termina par un vin d’honneur offert par la municipalité au cours duquel furent retracés dans la bonne humeur les événements sportifs glorieux du club, les grandes nuitées et lotos combles nécessaires au bon fonctionnement matériel du club. Chacun raconta des anecdotes mémorables sur des rencontres épiques, rappelant parfois des déplacements périlleux en Lozère, des bagarres « en toute amitié » , des arbitrages « objectivement partiaux » de Sébastien, des courses poursuites dont il fit l’objet, …A l’époque cela faisait partie de l’ordinaire et cela demeure de très bons souvenirs…C’était le bon temps !

Le sous-préfet a été séduit par le dynamisme de notre commune

Ce jeudi 21 décembre, le sous-préfet Stpéhane Guyon était aux Mages, invité par le maire Jean-Claude Paris désireux de lui faire partager l’intérêt qu’il porte à sa commune. Après un café de bienvenue en présence d’une partie du conseil municipal, un diaporama visionnant les différents aspects de notre village fut projeté à la salle Georges Bauquier. Une visite plus approfondie sur le terrain allait suivre. Tout d’abord, la délégation s’est rendue à l’entreprise Cervus Electro spécialisée dans la fabrication de câbles, de cordons blindés et surmoulés, de haute et basse pression, de composants électroniques. C’est elle qui fabrique les coffrets de connexion du tramway de Bordeaux. Une cinquantaine d’employés travaillent sur le site.
S’ensuivit la visite de la fabrique des « Stores du Languedoc » plus connue sous la dénomination de « MSL » qui fabrique des stores de toutes sortes, des moustiquaires (l’entreprise possède un brevet de moustiquaire pliant). Après 25 années d'activité, MSL a acquis une réelle notoriété s'étendant bien au delà de son marché régional. Désormais ses produits sont présents sur l'ensemble de l'hexagone, voire même Européen .
La visite s’est poursuivie au moulin à huile Rodier,en pleine activité, qui extrait l’huile d’olives depuis 1887. Ce sont chaque année entre 50 et 80 tonnes d’olives qui sont broyées, pressées dans ce vieux moulin qui fait partie du patrimoine mageois.
Au passage le sous-préfet a pu se rendre compte des différents travaux réalisés sur la commune : actuellement l’aménagement de l’entrée du village. Le périple s’est poursuivi par la visite du restaurant scolaire bondé : c’était le jour du repas de Noël
En conclusion, le sous préfet a été très séduit par son parcours mageois, par le dynamisme de ses entrepreneurs. Notre commune bénéficie d’une situation géographiquement avantageuse. Elle attire petit à petit des petits commerces ou artisans…Tous ceux qui se sont installés ces dernières années sont ravis de leur choix. Tout ceci ne peut pas faire oublier que le canton de St ambroix est durement touché pa la récession économique …La visite s’est terminée par un déjeuner à l’excellent restaurant « Le Crespéou »…qui a ouvert lui aussi ses portes cette année

lundi 6 novembre 2006

Une intéressante exposition sur les accidents de la vie courante à Bauquier


Les 5 et 6 novembre, à l’Espace Bauquier ,  avait lieu une exposition organisée dans le cadre de la 2ème semaine nationale des accidentés de la vie organisée par la FNATH, la MAIF, l’ADOSEN. Cette exposition intitulée « Agissons contre les accidents de la vie courante » était constituée de nombreux panneaux instructifs et édifiants sur les risques encourus par chacun dans des circonstances somme toutes banales. De très intéressantes vidéos sur le centre 15 et les pompiers ont été projetées aux élèves du groupe Florian afin de les sensibiliser à ces risques domestiques dont la plupart n’imagine pas que des gestes généralement ordinaires peuvent avoir des conséquences désastreuses. Les animateurs de ces journées étaient Mrs Pierre Ranvier et Jean-Claude Vincent tous deux impliqués au niveau de la FNATH.
Les accidents de la vie regroupent tous les accidents, sauf ceux de la route et du travail. Ils se répartissent entre accidents domestiques, ceux survenus à l’extérieur ; les accidents scolaires, les accidents de sport, de vacances et de loisirs.
Première cause de mortalité accidentelle, les accidents de la vie courante entraînent chaque année le décès de 20.000 personnes dont 341 enfants. 4 à 6 millions de français sont blessés et certains en garderont de graves séquelles et seront lourdement handicapés. Il faut savoir que 50% de ces accidents surviennent au domicile, la cuisine étant la pièce la plus dangereuse de la maison. Les chutes sont la cause principale des décès par accidents de la vie courante avec 10520 décès en 2005. Ces accidents sont aussi la première cause de mortalité chez les enfants.
C’est pour combattre ce drame national et parce qu’un accident sur deux pourrait être évité qu’est organisée cette semaine de sensibilisation. Après avoir visité cette très intéressante exposition, les élèves vont maintenant, en classe, approfondir ce vaste sujet. Nul doute que c’est avec de telles interventions que petit à petit chacun prendra conscience des risques de la vie courante.

mercredi 1 novembre 2006

All Bikes Passion est ouvert à Larnac


« Cévennes All Bikes Passions » vient d’ouvrir ses portes à Larnac, face au Resto 104.Voilà un magasin qui manquait dans notre région ! L’idée de créer ce petit complexe pour la moto et le motard (entre autres) est bonne. Lorsqu’on entre dans l’établissement, on est surpris par la diversité de la gamme offerte aux clients. Tous, qu’ils soient adultes, adolescents ou enfants peuvent y trouver l’engin de leurs rêves. Ce sont des motos de toutes tailles et toutes cylindrées, des quads, des scooters, des buggys, tout cela magnifique et rutilant...  Il y a même des vélos à moteur électrique.
Les concepteurs de ce projet sont les sympathiques Isabelle Delpied et Thierry Jeoffroy. Isabelle est très connue dans notre commune puisqu’elle y a géré le café de Paris, il y a une dizaine d’années. Thierry est mécanicien et carrossier pour motos : c’est un passionné qui à l’esprit « biker » . Lorsque qu’on l’interroge sur son métier, on se rend compte immédiatement qu’on a à faire à quelqu’un qui sait de quoi il parle.
L’objectif de « Cévennes All Bikes Passions » est de proposer à la clientèle des produits de qualité irréprochable à des prix extrêmement compétitifs. On est en effet très agréablement surpris par les tarifs pratiqués dans ce magasin. On a en outre l’assurance d’être bien conseillé et la garantie d’un excellent service après-vente. Le vaste atelier propose l’entretien et la réparation des motos toutes marques. De même qu’il est aussi proposé un service dépôt-vente de motos d’occasion pour le particulier.  
Il y a aussi une boutique d’accessoires divers pour les machines, et, pour le motard on trouve des casques, des vêtements, etc… Nul doute que l’acheteur potentiel trouvera ici service et qualité… « Cévennes All Bikes Passions » est installé provisoirement dans les locaux d’un ancien marchand de pneus. Dès janvier 2007, il devrait s’installer définitivement, à quelques mètres, dans le bâtiment flambant neuf qui jouxte le contrôle automobile Arnaux.
Souhaitons à Thierry et Isabelle beaucoup de réussite.
Téléphone ; 04.66.55.73.01.

mardi 31 octobre 2006

L'OM perd la tête

Ce dimanche sur son terrain l’équipe réserve avait l’occasion de conforter sa place de leader en recevant St Hyppolite du Fort. Pour ce faire elle se devait de l’emporter ,et bien qu’elle prit le match à son compte, il fallut attendre la ½ heure de jeu pour voir son capitaine d’un jour P .Baert ouvrir le score suite à un cafouillage. Dès lors les Olympiens ne seraient plus inquiétés tant ils étaient dominateurs dans l’entrejeu notamment par S.Guillon et J.Delprat. Et c’est fort logiquement qu’ en seconde période ils doublèrent la marque par J.Pontet (de retour de blessure et dont on attend beaucoup) idéalement servi par N.Romestant. Et pour donner plus d’ampleur à cette victoire N.Romestant déposait le ballon sur la tête de P.Baert qui crucifiait le portier adverse. Ce troisième but scellait le sort d’une rencontre que les hommes de T.Salas ont dominé du début jusqu’à la fin. L'équipe première, quant à elle, n’ a pas connu la même réussite dans le sommet qui l' opposait au second St Privat Des Vieux. Et  même si ce sont les locaux qui se créèrent la première grosse occasion par S.Megdoud, ce sont bien les visiteurs qui ouvraient la marque. Et 10 min plus tard, ils doublaient logiquement la mise suite à un contre mené à cent à l’ heure. Alors que l’on attendait une réaction Olympienne en seconde période , les visiteurs prenaient le large suite à un penalty généreusement octroyé par l’arbitre. Il fallut attendre la fin du match pour voir enfin les Mageois marquer par M.Bellazoug, mais il était déjà trop tard et le référé (pas au niveau de la rencontre) sifflait la fin sur le score logique de 3 à 1 en faveur des visiteurs. Nous tenons tout de même à féliciter les 22 joueurs pour le fair-play dont ils ont fait preuve et  surtout l’avant-centre adverse Bonnefille pour sa performance. Quant à nos petits Mageois après 2 revers ils se doivent de réagir et pour ce faire nous leurs rappelons que les entraînements ont toujours lieu les mercredi et vendredi.

Les cours de gymnastique sont excellents pour la forme physique



L'Association de Gymnastique Volontaire a tenu son assemblée générale le 11 octobre dernier  et a élu son bureau :Présidente:JEKAL Virginie-Vice-présidente:VIZIER Marie-Rose-Secrétaire:BRES Claudette-Secrétaire adjointe:PEYRIC Céline-Trésorière:AGNIEL Nathalie-Trésorière adjointe:DARDAILHON Marlène.
Les cours se déroulent les lundi de 14 h à 15 h,mercredi de 18 h à 19 h et vendredi de 20 h à 21 h.
La gymnastique volontaire permet de lutter contre la sédentarité,de satisfaire les motivations du pratiquant, de le faire progresser  dans ses capacités, de partager son temps de loisir et de bien-être dans une ambiance conviviale et d'en retirer les bienfaits dans la vie quotidienne.La diversité des activités proposées et la pédagogie adaptée au progrès individuel permet l'amélioration des capacités physiques et relationnelles de chacun.
Et ceci à tout âge; la pratiquante la plus âgée a 86 ans et participe assidument aux cours depuis longtemps. Elle est un exemple pour tout le groupe.
Les deux premiers cours sont offerts. Tout renseignement peut être donné à l'heure des cours qui se déroulent dans la salle des sports des Mages ou en téléphonant au 06.68.02.05.57 ou 04.66.25.66.24 ou 04.66.25.69.62.
Photo : Les exercices sont exécutés avec beaucoup de sérieux

samedi 28 octobre 2006

La traditionnelle castagnade a eu lieu à l'école

Il y avait beaucoup d’animation, ce mercredi 25 octobre dans la cour de l’école des Mages. : c’était veille de vacances. Elèves et enseignants se sentaient plus légers après ce long et studieux demi trimestre. Une autre raison excitait ce petit monde, ce jour de sortie a lieu la traditionnelle castagnade, organisée par la Société du Sou présidée par Mme Bastide. Cette association de parents d’élèves est très active. Elle a ramassé 70 kg de châtaignes pour cette brasillade. En plus elle a offert quelques bonnes dizaines de bouteilles de jus de fruits et des friandises. Très bonne ambiance. Souhaitons à toute cette communauté éducative de très bonnes vacances, notamment à l’équipe pédagogique que dirige M. Bros…et merci à la Société du Sou.
Photo : Des enfants très affairés à déguster les châtaignes...

vendredi 27 octobre 2006

COMPTE RENDU REUNION DU 26 OCTOBRE 2006


 L’an deux mille six et le 26 octobre à 17 heures 30, les membres du Conseil municipal de la Commune de Les Mages, régulièrement convoqués en session ordinaire, se sont réunis au lieu habituel des séances, sous la Présidence de Monsieur PARIS Jean-Claude.

Présents : PARIS Jean-Claude / SANS Jany / MULLER Edmond / CHAMPETIER Henri ROCHER Maurice / ROUX Hervé /  DUMAS Yves / EGLIN Franck / DECEMBRINI Bruno /  THADET Annie / TEISSONNIERE BRUNO / ANDRE Suzanne /  GUIBAL Suzette / FLOUTIER Simone / MOURGUES Dominique / PIERI Jean – Claude.
Excusés : CHASTELLAN Michel.

Madame SANS Jany a été désigné pour exercer les fonctions de secrétaire de séance.


-          1 – Travaux

-          Projet Ecole

Monsieur Le Maire présente au Conseil Municipal le projet d’agrandissement du groupe scolaire par la création d’une classe supplémentaire avec des sanitaires, ainsi que l’estimation prévisionnelle qui s’élève à 205 000.00 € HT.
Il présente aussi le projet de création d’une salle d’activité pour la petite enfance, compétence de la Communauté de Communes « Vivre en Cévennes » dont l’estimation prévisionnelle s’élève à
160 000.00 € HT.

Après en avoir délibéré, Le Conseil Municipal, à l’unanimité, décide d’accepter le projet de création d’une nouvelle classe et de demander les subventions auprès du Conseil Général du Gard, et au titre de la DGE 2007.

- Projet Place Frères Nouvel

Monsieur Le Maire, après avoir exposé les projets précédents, explique qu’il sera nécessaire de repousser le projet d’aménagement de la place pour le budget 2008.

-          Eclairage Tennis

Monsieur le Maire expose la demande d’éclairage d’un cours de tennis ainsi que le devis de l’entreprise CRUVELLIER d’un montant de 6845.31 € TTC. Le Conseil Municipal ne souhaite pas réaliser cette opération.

-          2 – SMIRITOM

Monsieur Le Maire présente le projet du « Pays Grand-Combien » concernant le traitement des ordures ménagères, ainsi que le bilan, à ce jour, de l’adhésion au SMIRITOM. Un débat est lancé concernant le retrait du SMIRITOM et l’adhésion à ce nouveau projet. Le traitement des déchets s’effectuera selon le même procédé du tri et du compostage. La différence serait dans la taille de l’unité de traitement des déchets.
Monsieur Le Maire demande au Conseil Municipal de donner son avis. Après discussion, 12 voix se prononcent pour le retrait du SMIRITOM, 2 voix contre et 2 abstentions.




-          3 – Conseil Local de sécurité et de prévention de la délinquance Intercommunal

Monsieur Le Maire présente au Conseil Municipal la nécessité de créer ce Conseil Local de sécurité et de prévention. Après en avoir délibéré, Le Conseil Municipal, à l’unanimité, décide d’accepter la création du Conseil Local.

-          4 – Personnel

Régime indemnitaire agents communaux
Monsieur Le Maire présente au Conseil Municipal l’instauration de L’indemnité Administration et de technicité.

Renouvellement contrat d’un agent des services techniques non titulaire au 17 décembre 2006.


-          5 – Décisions modificatives
Monsieur Le Maire informe le Conseil Municipal de la nécessité de procéder aux décisions modificatives suivantes, sur le budget communal :

Art 2313                      + 36 000.00 € (Travaux Maison VEZOLLE)
Art 1641                      + 500.00 €
Art 2315                      - 36 500.00 €


-          6 – Questions diverses


-          Monsieur Le Maire présente au Conseil Municipal la nécessité de procéder à la dissimulation réseaux France Télécom sur la RD 132.

Montant des travaux :               30 000.00 € HT
Subventions attribuées :             5280.00 € Département
                                                            4800.00 € Etat
Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, décide de procéder à ces travaux.

-          ECOLE – Demande d’un mi-temps supplémentaire pour la nouvelle classe à étudier lors de l’établissement du prochain budget communal.
-          Travaux entrée village
-          Mas Salles
-          SPANC

jeudi 26 octobre 2006

La castagnade a connu un grand succès


La traditionnelle castagnade organisée par le comité d’animation mageois a connu cette année encore un grand succès. Dès 18 heures un groupe de volontaires s’affairaient à fendre les châtaignes, et à préparer le feu qui permettrait de griller les 80 kg de châtaignes prévues. Le temps étant de la partie, beaucoup de monde s’est rassemblé pour participer à cette sympathique manifestation conviviale. Discussions en savourant des châtaignes et en buvant du vin de pays ou du jus de fruits.  Il ne fait aucun doute que l’ancestrale brasillée cévenole, un moment oubliée, revient au goût du jour. Celle des Mages connaît un succès grandissant, ce qui n’est pas pour déplaire aux organisateurs qui se dépensent sans compter pour animer le village.
Photo : On grille les châtaignes sur une ingénieuse padelle/Il faut absolument fendre les châtaignes

Un repas sous le signe d’Halloween à la cantine


Halloween est une fête qui se déroule dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Son nom est une altération de « All Hallow's  Eve », qui signifie littéralement : "la veille de la fête des tous saints", c'est-à-dire la veille de la fête catholique de la Toussaint. La tradition veut que les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur et aillent sonner aux portes en demandant des bonbons .Le symbole d'Halloween est la citrouille ou le potiron que l’on découpe pour y dessiner, en creux, un visage, puis on place une bougie en son centre. C’est aussi l’occasion pour les municipalités de la communauté de communes d’organiser avec succès un repas spécial Halloween pour les élèves des écoles. C’est ainsi qu’aux Mages, plus de 130 enfants s’étaient inscrits au restaurant scolaire, qui vu le nombre, s’était déplacé à la salle Fernand Léger. L’ambiance était joyeuse. Cela sentait les vacances.  Chacun voulant profiter d’un bon moment entre copains, avant de se séparer pour quelques jours.

Photo :Les enfants ont apprécié un bon repas dans une ambiance joyeuse

mardi 10 octobre 2006

Désherbage et nettoyage du cimetière avant la Toussaint


Les mauvaises herbes font partie des végétations qui ne craignent pas la sécheresse et qui résistent aux désherbants. Elles donnent un sentiment assez désagréable de négligence et d’abandon. C’est pour éviter cette fâcheuse impression que les employés municipaux M. Jauffret et Roux s’affairent à éradiquer ces plantes qui ont envahi les allées du cimetière. Bientôt celui-ci aura retrouvé sa netteté habituelle.
Photo : Messieurs Jauffret et Roux désherbent le cimetière

dimanche 24 septembre 2006

LES ÉCOLES VISITENT L'EXPOSITION « UN TOIT,UNE ŒUVRE »


Chacune à leur tour, et ce jusqu’au 29 septembre, toutes les écoles des huit communes de « Vivre en Cévennes », viennent visiter l’exposition d’art contemporain « Un toit, une œuvre » à l’Espace Bauquier des Mages.La responsable et animatrice en est Stéphanie Gainet-Villers ,assistante culturelle
Les œuvres exposées sortent de l’idée classique qu’on se fait généralement sur l’art, c'est-à-dire le beau, c'est-à-dire le facilement compréhensible. Ici, il faut se débarrasser de ses idées préconçues et aborder sa visite en se questionnant sur les motivations qui ont emmené ces toiles –dont certaines peuvent paraître extrêmement succinctes- à être exposées : Qu’est –ce qui poussé l’artiste à créer cette œuvre dont pour certaines mon enfant est capable de faire la même ? Qu’est-ce qui a poussé l’artothèque à l’acheter ? Qu’est-ce qui a poussé la commission culture de la Co de Co à la choisir ? On le voit bien, les choses ne sont pas si simples ! Et les précurseurs de l’art moderne comme Picasso,Miro ou même Fernand Léger ont connu les mêmes  condamnations ironiques et autres railleries..

Le travail est donc d’éduquer à toutes les formes d’art, toutes les formes de culture C’est la volonté des promoteurs de « Un toit,une Œuvre » …Et cela passe par l’école ! Les élèves de la classe de CE2 de Mme Allegre (Rousson), quant à eux, ne se posent pas toutes ces questions. La consigne est de choisir une toile qu’ils aiment… ou qu’ils détestent. Ils en font ensuite  un croquis,et ils s’aperçoivent alors que ce n’est pas si facile. D’une manière générale leur choix s’oriente vers la clarté, la couleur, le graphisme, la taille, sans autre critique que : « Ca me plaît ».
Après le 29 septembre,les écoles choisiront une ou plusieurs œuvres à partir desquelles un travail en profondeur sera poursuivi par les enseignants tout au long de l’année scolaire. Ils bénéficieront de l’aide de  Mme Bettina Kramer dont les connaissances en art sont incontestables. Cela aboutira sur une exposition d’œuvres d’élèves à la fin de l’année scolaire.
Photo :La classe de CE2 de Mme Allègre (de Rousson) a été ravie de sa visite

vendredi 15 septembre 2006

Les travaux d'aménagement de l'entrée du village se poursuivent


Les travaux d’aménagement de l’entrée du village,du rond point de Parenove à la maison André ont commencé. Simultanément et en toute synchronisation l’ entreprise Cruvellier s’active à enfouir les réseaux électriques et  pose des lampadaires pendant que l’entreprise Laupies refait le réseau pluvial. Avant de s’attaquer à l'agencement des voies piétonnières avec trottoirs, bordures et banquettes.
Voilà une initiative qui rendra plus sûrs les déplacements des véhicules et des piétons, tout en embellissant   encore un peu plus notre commune.

mercredi 13 septembre 2006

ROUSSON : Une réunion d'information sur les éolienens très instructive


La population de Rousson était conviée par son maire, ce mardi 12 septembre, à une réunion d’information sur une éventuelle implantation de cinq éoliennes sur le site du barrage de Ségoussac, Cet endroit est sensible,et chacun connaît l’histoire de cette vallée qui fut inondée pour recevoir les boues toxiques de l’usine de Salindres . C’est fini depuis 18 ans  et aujourd’hui le lieu, toujours propriété de la société Pechiney Alcan est en cours de réhabilitation et présente un paysage de belle facture qui fait la joie des promeneurs,des randonneurs et des sportifs. Bientôt ses eaux  de surface seront déversées dans l’Avène en période d’étiage. On se  souvient aussi de la levée de boucliers qui s’est violemment opposée à la construction d’une usine de déchets.
Mr Jouvin, responsable de la société Eco Delta Développement qui a fait l’étude  développaitun exposé technique et économique sur la construction des éoliennes, leur encombrement, leur bruit, leur impact paysager, leur rendement , cherchant à rassurer, sans toutefois éluder les inquiétudes légitimes des habitants et riverains ,car ces moulins à vent sont gigantesques :ils peuvent mesurer jusqu’à 120 m de haut avec des pales mesurant de 70 à 90 m de diamètre.


La position de Jean-Claude Bertrand et de la municipalité est claire : "il nous est proposé une opportunité qui correspond à un souci d’équipement en énergie renouvelables conforme au sommet de Kyoto et aux directives européennes qui vont imposer des sites éoliens pour chaque commune dès juillet 2007..." Il lui donc semble intéressant de se pencher tous ensemble sur cette possibilité et d’en étudier les avantages et les inconvénients. On est là pour écouter la population. Rien ne se fera sans une large concertation avec la l’ensemble des Roussonnais et en cas d’avis défavorable,rien ne se fera
Madame Raignault , au nom de Pechiney Alcan adoptait une position neutre, se réjouissant au passage que le site de Ségoussac soit en cours de réhabilitation et suscite un certain engouement. Elle déclarait que sa société n’avait aucune position de principe pour ou contre les éoliennes.
Le débat fut intéressant ; les questions légitimes des riverains concernaient les nocivités essentiellement sonores (en décibels) mais aussi inaudibles (infrasons). D’autres se souciaient des nuisances sur la nature, la faune, surtout des oiseaux. Des questions de coût et de prix de revient au Kw furent aussi évoquées ,d’autres concernant l’incidence paysagère. Certains trouvant les éoliennes plus esthétiques que des pylônes.
Les échanges furent étayés et argumentés, toujours courtois.  Ce fut un premier débat intéressant. Il devrait être suivi par beaucoup d’autres car c’est une habitude, à Rousson :rien ne se fait sans une large concertation préalable. C’est un principe essentiel auquel le maire est attaché.
Ensuite peut-être, si  les phases plus concrètes pourraient s’engager…ou alors le projet sera abandonné. Quoiqu’il arrive, il faudra se pencher sur la difficile question des énergies propres,renouvelables ,non polluantes…
Ça presse, il en va de l’avenir de la planète et…de nos enfants.

samedi 9 septembre 2006

Grâce à René Covelli « Un toit, une oeuvre » permet de faire entrer l'art dans chaque maison



Il y avait beaucoup de monde, Vendredi 8 septembre à l’Espace Georges Bauquier, pour assister au vernissage de l’exposition « Un toit,une œuvre » ,en présence de nombreux maires et élus de la région. Cette manifestation de la communauté de communes « Vivre en Cévennes » est à mettre  à l’initiative de son responsable de la culture, René Covelli, homme passionné , dont le souci premier est de populariser et faire connaître l’Art sous toutes ses formes…Il s’investit  totalement dans cette démocratisation  surtout en cette période difficile de récession économique…  Car ,il est vrai que de tous temps la paupérisation  de certaines catégories sociales ont amené les plus démunis à considérer l’art comme une priorité secondaire ,les empêchant ainsi d’une certaine façon, d’un éveil émotionnel… .L’objectif de « Un toit ,une œuvre » est donc d’amener le plus grand nombre à découvrir et à apprécier des œuvres d’art parce que , pour René Covelli, «… connaître ,apprécier,aimer la culture ,c’ est l’un des moyens de découvrir l’amour » …tant il est vrai que l’art et la culture sont des éléments constructifs de l’épanouissement personnel de chaque individu…Ignorer cela, c’est priver chacun d’une part affective de lui-même  . 

Malheureusement,la tentation est grande pour les politiques, de restreindre le budget de la culture…C’est ce que refuse René Covelli,  de concert avec Serge Bord,président de la Communauté de  Communes "Vivre-en-Cévennes"  , Jacky Valy, Jean-Claude Paris conseillers généraux et Chantal Vinot,conseillère régionale…qui soutiennent cette initiative,
Ainsi, pendant un an,l’Artothèque de Nîmes ,met à la disposition de la communauté de communes une soixantaine d’œuvres d’art contemporain. Celles-ci sont, dans un premier temps, exposées et ouvertes à tous. ( Pour les Mages, ce sera du 11 au 29 septembre.) Puis,elles seront en priorité réservées aux écoles qui pourront les admirer et les étudier . Ensuite chaque particulier pourra s’il le désire emprunter  une de ces œuvres pour deux mois.
Les Mages : Espace Bauquier.
Du lundi au vendredi de 14H à 17H.
Ouverture exceptionnelle samedi 9 et dimanche 10 septembre de 14H à 17H

vendredi 1 septembre 2006

DES DEBUTS MITIGES POUR L’OM


Ce dimanche,le championnat reprenait ses droits et, dès 13 heures,l’équipe 2 recevait Badaroux. Malgré une bonne entame de match qui voyait les Olympiens se créer de bonnes occasions,Badaroux profitait d’une erreur défensive pour ouvrir le score. Mais les Mageois réagissaient immédiatement par l’intermédiaire de N.Hejl dont la lourde frappe s’écrasait sous la barre,puis par F.Brillus qui lui aussi touchait du bois. Mais ,à force de maladresses et de malchance, l’OM s’exposait au contre et devait encaisser un second but. En seconde période,après réduction du score sur penalty par B.Heschinger,les Mageois pensaient bien revenir,mais la maladresse était toujours de la partie et les locaux devaient finalement s’incliner 2 à 1.
A 15 heures,après son exploit du week-end dernier, l’équipe première se devait de confirmer face à Cannabier. Tout commençait bien.Après seulement 10 minutes de jeu,suite à une action amorcée par S.Salas et R.Szarszinski, F.Walter héritait de la balle et décochait une frappe qui laissait impuissant le portier adverse. Cinq minutes plus tard, G.Nuin,monté aux avant-postes,convertissait en but un centre de Y.Donnée. Cependant, les visiteurs revenaient au score sur un coup franc repris victorieusement dans la surface . Mais cela ne déstabilisait pas les Olympiens qui reprenaient leur marche en avant et ,dix minutes plus tard, M.Pierre,d’une somptueuse volée du gauche, de 30 mètres, laissait le gardien sans réaction et le public ébahi. Alors que l’on pensait que le score à la mi-temps allait en rester à 3 à 1, le référé accordait un penalty à Cannabier, penalty que détournait B.Czarneky. En seconde période,les locaux allaient montrer un tout autre visage, et laissaient l’initiative aux visiteurs. Mais bien regroupés autour de leur libéro P.Baert,et s’appuyant sur leur gardien de grande classe,les Mageois allaient préserver le score et entamer de la meilleure des manières leur saison. L’entraîneur S.Privat pouvait être fier des ses poulains et logiquement espérer un bon championnat.
Espérons que dimanche prochain, avec la réception de Monoblet en coupe de France,les Olympiens confirment leurs bonnes dispositions actuelles.

dimanche 2 juillet 2006

OLYMPIQUE MAGEOIS: UN FINAL DE FOLIE !


Un final de folie
C’est par un temps glacial que l’équipe B recevait Monoblet 2.D’entrée de jeu, les Olympiens prenaient le match à leur compte,et c’est en toute logique qu’ils ouvraient le score et doublaient même ma mise,avant que les visiteurs n’inscrivent leur unique but dans les arrêts de jeu de la première partie.. Sermonnés à la pause par leur responsable « JO » les Mageois montraient plus der mordant  à la reprise et faisaient alors cavalier seul et inscrivaient quatre buts supplémentaires. Score final :6 à 1.Buteurs : Cédric LOPEZ,Fred LARGUIER,Ludo ROMESTANT,François SAMY-SAYENG,Olivier SANGUNEDE.
A 15H, l’OM 1 recevait MOUSSAC. On pensait que les Olympiens avaient pris le match en main,mais sur une occasion anodine,Moussac ouvrait le score, alors que le portier mageois Rémy TOIRON était intervenu à plusieurs reprises et s’était même payé le luxe d’arrêter un penalty dont la faute provoqua l’expulsion d’un joueur. Les Mageois se retrouvaient à 10. A la mi-temps l’entraîneur Stéphan PRIVAT se trouvait devant le casse-tête de revenir au score tout en étant en infériorité numérique .Une fois de plus, il  a su redynamiser ses troupes et dès la reprise les locaux se ruaient vers les buts adverses et inscrivaient le but égalisateur par Sébastien SALAS dans la joie que l’on devine .Ils auraient même pu sortir victorieux de ce débat sans qu’il y ait à redire. Score finale : 1 à1.
Dimanche 12 février l’équipe 1 se déplacera à ARAMON tandis que l’OM 2 se rendra à NIMES CASTANET

mercredi 21 juin 2006

Groupe imperfection


C’est aux Mages, dans une cave insonorisée avec des emballages d’ oeufs pour ne pas gêner les voisins, que l’aventure du groupe « Imperfection » a commencé voilà déjà cinq ans. C’est avec persévérance qu’ Emmanuel Richard  a constitué petit à petit son groupe et recruté des copains, lycéens comme lui, passionnés par la musique résolument moderne  du « métal hardcore » . Il y a Virgile le bassiste, Dorian et Jeremy les guitaristes, Quentin le batteur. Les uns sont attirés par la «  funk », d’autres par le « métal » et c’est en combinant ces différentes sensibilités que le groupe s’est petit à petit forgé sa propre identité, en créant et composant sa propre musique,en français.  Cela produit un son fourni, dans le vent d’aujourd’hui, qui plaît aux jeunes et qui secoue quelque peu les tympans. Le concours de l’Eurovision n’a-t-il pas été gagné par un groupe finlandais  du même genre ?
Toujours est–il que le sérieux et l’obstination de ces cinq jeunes forcent l’admiration. Ce qui aurait pu sembler une passade au départ,s’inscrit maintenant dans la durée. C’est ainsi que toutes leurs économies et leur argent de poche sont engloutis dans l’achat d’instruments de musique et de matériel de sonorisation.
Tous les samedis, les cinq lycéens, répètent avec  assiduité. Le groupe « Imperfection » se produit dans la région avec succès, notamment aux arènes d’Alès, au Bosquet. Le 18 juin il se sont produits à Lezan ; ensuite, certainement bientôt à la salle Fernand Leger… A l’ordre du jour aussi la maquette d’accompagnement musical d’une pièce de théâtre…Tout cela , gracieusement ,pour le plaisir… Ils n’en abandonnent pas moins leurs études. : quatre d’entre eux passent le bac en ce moment, pour le cinquième ce sera l’an prochain.. Pour le moment les révisions ont priorité sur la passion musicale… Souhaitons à ces jeunes gens  réussite et succès…
Contact :06.25.79.56.70
Site Internet : http//imperfection.ifrance.com

samedi 17 juin 2006

Vernissage de l'exposition "Visages d'ailleurs"


Vendredi 16 juin avait lieu le  vernissage de l’exposition de photos et de carnets de voyages  de Michel et Claudette Thomas. Tous deux ont une passion du voyage bien particulière puisqu’ils recherchent  les régions reculées, d’Afrique et d’Asie, à la découverte de tribus en voie de disparition, grignotées par le modernisme…Elles perdent peu à peu leur identité. Il faut donc faire vite si l’on veut saisir des moments de vie,des regards d’un autre âge. Depuis plus de 20 ans, entre Asie et Afrique ils ont parcouru des paysages somptueux et croisé de nombreux regards, timides, furtifs, souriants, complices, amis toujours bienveillants…
 Lui est aquarelliste, elle est photographe… Pas facile toutefois : « Pour visiter certaines tribus, on est avec un guide, il faut parfois plusieurs heures de discussion, faire un cadeau au village avant de pouvoir prendre des photos, on arrive sans appareil, on va voir les familles, et lorsqu’on a été reçu,on demande si on peut faire une photo ».. Long travail de patience…Michel Thomas peint, assis dans un coin et cela attire les curieux, les amadoue. On lui, offre du thé…des relations se créent La communication passe par le regard et gestes. Ils se disent modestement amateurs…Bien des professionnels pourraient prendre des leçons sur la finesse et la sensibilité  des aquarelles, sur le réalisme des textes, et que dire des photos ? On croirait que tous ces visages, entre ombre et lumière,sont des photos prises en studio ! Claudette attend souvent pendant des heures pour avoir le bon reflet,la bonne lumière..
Tous deux se fondent dans ce milieu et y vivent alors de façon précaire, à la belle étoile, parfois par - 30° ! A juste titre, ils se revendiquent « globe-trotters »
Et puis, il y a leurs narrations, leur vécu, raconté de façon passionnante !
Cette exposition est un hommage à tous ces visages d’ailleurs. Les photos et les diaporamas témoignent de moments de vie,de regards, de visages de personnages qui vont bientôt disparaître, happés par une modernité qui les déracine…comme nous !
Enthousiasmant,à voir absolument…et à entendre !
A l’espace Bauquier :
Ouvert du vendredi 16 au lundi 19 juin de 14 H à 18 H
Diaporamas : Vendredi16  à 20H30 : Népal « Le Mustang » ; Samedi à 15H : Burkina
Faso, Dimanche à 15H : Le Niger « Le fleuve gelé » et à 20H30 : Cameroun, « l’Orissa » ; Lundi à 15H Népal « le Mustang »

mercredi 14 juin 2006

Selon le professeur Joyeux ,la guérison du cancer passe par nous-mêmes.



Le public s’était déplacé très nombreux  pour écouter le professeur Joyeux sur le thème :«  guérir définitivement du cancer ,quand, comment ? ». La question était intéressante et l’orateur ne déçut pas son public autant par son éloquence que par son argumentation complète, étayée d’anecdotes convaincantes…
Pour Henri Joyeux le cancer disparaîtra d’ici une quarantaine d’années, à condition de respecter quelques règles de vie élémentaires.
En effet, si actuellement on guérit 50% des cancers grâce à un dépistage précoce, il n’en demeure pas moins que le reste, découvert trop tard pose un problème et demande des interventions chirurgicales ou médicales lourdes. L’objectif est donc de généraliser une politique de dépistage précoce pour tous les types de cancers.
Mais,l'idéal est de prévenir la maladie, de faire en sorte qu’elle n’apparaisse pas. Pour cela il faut absolument changer de mode de vie ,faire du sport: Quand on fume,qu’on mange mal, on fatigue son organisme, et le surpoids est un facteur cancérogène. Il faut donc, manger mieux et meilleur, et revenir à une alimentation plus naturelle. Préférer les viandes blanches ou poissons aux viandes rouges. Consommer des légumes  frais et des fruits  biologiques de préférence plutôt que des laitages dont la vache est à bannir au profit de la chèvre ou la brebis. Manger du pain complet bio.  Préférer la cuisson vapeur douce à la cocotte minute... Il citait deux phrases « Que ton aliment soit ton médicament » et « Vaut mieux un bon menu qu’une ordonnance »

Des questions abordèrent le problème du dépistage du cancer :( il faut que chacun connaisse son profil et se pose les bonnes questions, différents questionnaires d’aide sont à l’étude) , sur la difficulté de trouver de l’alimentation bio  (seulement 2% en France), des OGM (qu’il faut éviter) ,des facteurs génétiques ou extérieurs qui malgré toutes ces précautions génèreront des cancers.
C’est un public très satisfait qui applaudissait cette captivante intervention.Chacun avait pris conscience de sa propre responsabilité face à la maladie. Ceux qui étaient venus pour savoir quand serait inventé le remède miracle en étaient pour leurs frais ! La guérison passe par nous-mêmes , par une très bonne connaissance de notre corps, par son respect aussi …et cela commence par une hygiène de vie qui bannit  tabac,drogue ,et toute une pseudo-alimentation cancérogène  qui fait la fortune des grands groupes alimentaires
Légende
L'assistance captivée /ou le professeur Joyeux et Edmond Muller.

lundi 12 juin 2006

Le Gala de clôture de l'École de Musique


La salle Fernand Léger des Mages accueillait vendredi dernier le Gala de fin d'année de l'École de Musique de la Communauté de Communes Vivre en Cévennes. De 250 à 300 personnes ont ainsi pu assister à l'éventail des possibilités offertes par l'école de musique de la Communauté de Communes, autant pour les enfants que pour les adultes, à travers les instruments ou la voix, seul ou en groupe : ce qui unissait ces prestations, c'était le plaisir de jouer et de faire de la musique ensemble et pour les autres, tous âges confondus. La chorale et l'harmonie ont montré le niveau de qualité très élevé que pouvaient atteindre ces groupes dans leur pratique amateur.
Jean-Pierre PARIS, conseiller général, maire des Mages, Serge BORD, président de la Communauté de Communes Vivre en Cévennes, René COVELLI, vice-président de cette communauté en charge de la culture, J.-M. BELZ, coordonnateur de l'École de Musique ont ouvert le Gala en présentant cette école de musique qui accueille plus de 150 élèves répartis sur l'ensemble du territoire. Elle est une des fiertés de réalisation de cette communauté de communes.

vendredi 2 juin 2006

L'anniversaire super d'Annabelle !


C’est à un anniversaire particulièrement original et inoubliable qu’Annabelle Pointeau avait invité ses petits camarades Jasmine, Alexia, Marion, Océane, Elena, Laura Ludovic, Nicolas ce mercredi. En l’occurrence, elle leur avait donné rendez-vous aux Mages, chez « L'Âne rit en Cévennes », L’endroit, situé à Meilhen, au bord de l’Auzonnet est un beau petit coin de campagne et l’on y accède en passant sous le pont de la rivière…Le paysage est bucolique, une sorte de maison dans la prairie où vivent heureux dans de grands espaces verdoyants des ânes de Provence, quelques chevaux, deux ou trois chiens sympathiques.
La maîtresse des lieux, Nadège Hallosserie organise des fêtes d’anniversaire pour les enfants qui connaissent un grand succès ; mieux vaut prendre rendez-vous à l’avance ! Elle donc a reçu ce petit groupe enthousiaste pour lui faire passer un après-midi qu’ils ne sont pas prêts d’oublier en compagnie d’amis aux grandes oreilles!
Ils ont tout d’abord participé à un atelier de peinture et de maquillage ; ensuite ce fut une course de relais en tenant un âne, puis une  balade à dos d’âne suivie d’une chasse au trésor. Le tout se termina par un excellent goûter et le les cadeaux d’anniversaire furent amenés à dos d’âne …Chacun rentra chez lui content de son après-midi…et une certitude : l’âne est un animal très intelligent.
Voilà une façon originale de fêter son anniversaire ! Nul doute qu’il fera des adeptes !

Parallèlement à cette activité, Nadège Hallosserie s’est spécialisée dans l’élevage de l’âne Provence…Les ânesses lui procurent un lait aux grandes vertus destiné à la cosmétique et à la consommation, .Elle a aussi créé une activité randonnée avec âne bâté, l’animal servant à porter les sacs ou les bagages, accessoirement les enfants.  Elle adhère d’ailleurs à la FNAR (Fédération Nationale des Ânes de Randonnée) .Elle est très vigilante sur le respect de ses animaux.. On peut ainsi louer un âne pour une balade champêtre en Cévennes, éducative et ludique, d’une demi-journée, une journée, voire 2 jours sur des itinéraires et  gîtes prévus proposés par Nadège. .
Anniversaires, balades…non seulement ces ânes rient en Cévennes, mais ils y sont heureux ! Ça se voit …et c’est à voir !


Contacts : 04.66.24.74.57 et 06.83.11.92.66

jeudi 1 juin 2006

Conférence du professeur Joyeux. « Guérir du cancer définitivement » . Edmond Muller se considère comme un miraculé

A 76 ans,Edmond Muller est un homme dynamique, bon pied,bon œil,très actif. Premier adjoint au maire, président du club des Genêts de l’Auzonnet ,chacun aux Mages l’apprécie et sait qu’il peut compter sur lui…

Qui pourrait imaginer ,en le voyant,que cet homme est un miraculé ? En effet voilà sept ans maintenant qu’un pneumologue le condamnait irrémédiablement, ne lui donnant qu’une espérance de vie de 3 mois ? Réaction indignée ou désespérée de sa fille qui refuse la fatalité. Elle ne perd pas de temps … Elle appelle le professeur Joyeux , cancérologue et chirurgien qui les reçoit immédiatement, qui rassure,qui soigne, qui traite ,qui opère et qui guérit le cancer d’Edmond !
Le cancer ,maladie terrible, redoutable entre toutes dont pendant longtemps la connotation a été porteuse de souffrance et de fin tragique…C’est ce tabou qu’Edmond Muller veut briser….Non le cancer n’est pas une fatalité , il se guérit maintenant…
Comme toujours, s’agissant de maladie grave,des liens très forts se nouent entre le patient et son médecin, surtout quand celui a accomplit le geste qui  sauve, celui qui vous arrache au destin funeste…Reconnaissance ou gratitude ,entre Edmond Mulller et Henri Joyeux les rapports sont devenus fraternels, presque fusionnels …C’est normal : on aime nos parents parce qu’ils nous ont donné la vie, on aime autant ceux qui l’ont sauvée…
Edmond Muller veut que son expérience serve…Il a demandé au professeur Joyeux de venir dire  que le cancer n’est pas une fatalité, qu’on en guérit. Le Professeur Joyeux a accepté de venir aux Mages nous raconter sa lutte contre le cancer, nous rassurer,nous dire que chacun à un rôle à jouer contre cette terrible maladie…Conférence unique , à ne pas manquer…mercredi 13 septembre à 20H 30 aux Mages à la salle Fernand Leger
Henri Joyeux est professeur de Cancérologie et Chirurgie à la Faculté de médecine de Montpellier.

Photo :Edmond Muller se considère comme un miraculé...

jeudi 25 mai 2006

Adrien Gilles, le maître d'école, s'en est allé

Dernièrement avaient lieu à St Jean de Valériscle, les obsèques d’Adrien Gilles, décédé à l’âge de 85 ans des suites d’une longue et pénible maladie. Monsieur Gilles était très estimé aux Mages, où il a accompli le quasi totalité de sa carrière de maître d’école. Toute sa vie, il s’est attaché à éduquer ses élèves au mieux de leurs possibilités  et à leur inculquer les valeurs morales et civiques de la république, au-delà même de la mission qui lui était impartie de par son métier. C’est ainsi qu’il assurait la surveillance de la cantine bénévolement et, le soir après la classe, la préparation aux examens, (à l’époque certificat d’études et entrée en 6ème.)
Adrien Gilles a pris sa retraite il y a une trentaine d’années. Il a continué à s’impliquer dans le secteur associatif, il fut trésorier aux débuts de l’Olympique mageois,et jusqu’à la fin il s’impliqua à la bibliothèque municipale où il tenait des permanences régulières et prodiguait des conseils avisés sur les ouvrages à lire. .Homme cultivé, il était aussi la mémoire de notre village.
Pour tous ceux qui ont croisé sa route, il laissera le souvenir d’un homme courtois, discret, d’une grande gentillesse, d’une grande droiture, d’un instituteur, directeur d’école exemplaire,
Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille dans la peine.

mardi 16 mai 2006

Le Tennis-Club Mageois fait aussi des stages d'initiation au Martinet


L’école publique du Martinet est engagée dans un Contrat Educatif Local  avec le Tennis-club Mageois. Les C.E.L sont nés de la volonté d'appréhender l'éducation des enfants et des jeunes dans sa totalité. Ces contrats ont été mis en place pour mettre en cohérence tous les temps, scolaire, péri et extra scolaires. Il s'agit d'aborder l'éducation dans sa globalité, avec l'ensemble des partenaires concernés par ce qui est désormais défini comme une mission partagée: familles, Etat, et en particulier les enseignants, milieu associatif, collectivités locales, pour parvenir à une réelle continuité éducative. Les pratiques artistiques, scientifiques, physiques et sportives, menées dans le cadre de leur temps libre, sont un facteur essentiel de la réussite et de l'épanouissement des enfants. .
C’est ainsi que depuis le 6 mars jusqu’à début juin, pendant 10 séances, 18 enfants ont pu appréhender ce sport loisirs très technique qu’est le tennis grâce aux compétences pédagogiques de Christel ABT ,monitrice brevet d’état , secondée par Alain CHAUME ,initiateur et du président du Tennis-club Mageois Gabriel PENARD. Le C.E.L est patronné par la Communauté de communes « Vivre en Cévennes », le Conseil général, la CAF et la Commune du Martinet qui lui fournit la logistique. Outre le bénéfice certain que les élèves tireront de cette initiation, il est réjouissant de constater que les terrains de tennis soient à nouveau utilisés. Souhaitons que cette l’initiative provoque le déclic qui permettra la renaissance du Tennis-club du Martinet autrefois dynamique et actif.
Ce serait bien car il est bien dommage de voir de si belles installations si peu utilisées.

mardi 9 mai 2006

Beaucoup de monde à l'inauguration de l'espace Georges Bauquier


Il y avait beaucoup de monde ce vendredi 5 mai pour participer à l’inauguration  de l’espace Bauquier. Outre les élus, les responsables d’associations et les maires des communes voisines, c’est environ 400 mageois qui avaient répondu présents à l’invitation du maire et du conseil municipal. Après avoir rappelé la nécessité qu’une telle structure s’imposait du fait du grand nombre d’associations très actives qui utilisent les salles existantes, Jean- Claude Paris retraçait la chronologie des transformations qui ont métamorphosé depuis 1980 les anciens entrepôts Raymond: ateliers, garages municipaux, 4 logements sociaux, une salle des sports, un parc municipal et enfin l’Espace Georges Bauquier. Cette constante dans la politique d’équipement satisfait pleinement  le maire qui émettait le souhait que « …ce lieu se veut l’espace de tous et chacun ; une pièce maîtresse dans l’équipement culturel de notre commune ». Patrick Malavieille , vice-président du conseil général , chargé des affaires culturelles au conseil régional se disait ravi qu’aux Mages se réalise une telle structure ,car l’éveil culturel est essentiel à l’épanouissement humain,satisfait aussi que dans notre commune des Mages,il se passe toujours quelque chose, preuve d’une grande vitalité. Le Sous Préfet quant à lui, se réjouissait de constater une telle réalisation voir le jour. Ensuite chacun put visiter les locaux, le home cinéma et admirer en avant première des œuvres de Georges Bauquier dans la salle d’exposition.
Un apéritif convivial fut offert aux participants.

samedi 29 avril 2006

Biographie de Georges Bauquier


 Le nouveau centre culturel qui sera inauguré vendredi 5 mai à 18 heures, portera le nom de Georges Bauquier peintre de talent et homme de culture, ami des plus grands contemporains : Picasso, Chagall, Aragon, Blaise Cendrars, et bien entendu, Fernand Leger.
Ce choix n’a pas été fait au hasard par le conseil municipal.  En effet, la famille de Georges Bauquier est originaire des Mages. Elle y a son tombeau. .
Georges Bauquier a été l’élève, puis l’ami très proche  de Fernand Léger…Il a contribué,avec Nadia Léger , à faire connaître l’œuvre du maître, notamment en construisant à Biot dans les Alpes Maritimes un musée dédié à l’artiste .
 En 1967, Nadia Léger et Georges Bauquier ont fait donation à la France du musée, du terrain et d'une collection de 348 œuvres de Fernand Léger (peintures, dessins, céramiques, tapisseries et bronzes),
C’est par l’intermédiaire de Georges Bauquier grâce à de nombreux contacts qu’il avait avec la mairie, qu’il fut décidé de baptiser l’actuelle  salle polyvalente « Fernand Léger ». La veuve de ce dernier, Nadia léger fit d’ailleurs don à la commune de la céramique qui orne le fronton de cet édifice très connu des Mageois et du grand nombre d’associations qui l’utilisent.
Peintre de talent Georges Bauquier est décédé en 1997.
Pendant 3 semaines, dès l’inauguration de la salle, l’Espace Georges Bauquier » accueillera ses œuvres.