mardi 30 décembre 2008

"SISTER NAT " CHARISMATIQUE CHANTEUSE DE GOSPEL A CONQUIS SON PUBLIC A L'EGLISE DES MAGES


Ce lundi, une cinquantaine de spectateurs s’étaient déplacés en l’église des Mages pour assister au concert de gospel organisé par le comité d’animation. Ce choix était motivé par la connotation religieuse des négros sprituals .Etaient présents le curé Gozzi et le père Benoit. Pendant près de deux heures, la voix modulée de Sister Nat, chaude et mélodieuse, grave et rauque a séduit le public. La chanteuse, accompagnée d’une choriste et d’un pianiste est aussi comédienne. Sa présence est très forte .L’artiste ne se satisfait pas de chanter, elle veut faire participer son auditoire, elle explique l’histoire du « négro spirituals », son évolution vers le gospel, puis plus tard vers Blues, rythm and blues , la Soul et le jazz.
On ne peut écouter ces chants sans songer avec émotion aux souffrances et à la misère du peuple noir afro américain, à la traite des « nègres », à l’esclavage, à la ségrégation, à ce long chemin vers la conquête d’une reconnaissance tout simplement humaine, et finalement, à Barack Obama. Et parce que les voix qui les chantent ont une âme particulière, parce que la musique est à la fois sobre et rythmée, le gospel ne laisse pas indifférent. Alors, écouter du gospel, c’est ressentir des impressions particulières, c’est avoir tout à coup envie de bouger, de danser, de taper dans les mains, avec autant plus de d’intensité que l’on est tous ensemble dans le petit espace de l'église des Mages .
Alors, on est conquis, on se laisse guider par Sister Nat qui petit à petit nous entraîne avec elle dans une ambiance chaude et fraternelle pour ne former qu’un seul groupe. Et l’on entonne des airs connus comme "when the saints", "everybody needs somebody», "down by the river side", "happy days".
Une excellente soirée et un public conquis.
Pour avoir une idée du spectacle voir sur le lien suivant :
http://www.youtube.com/watch?v=XJt0Yg8FFIE

vendredi 26 décembre 2008

JOSIANE MICHEL A PRÉSENTÉ LA FAMILLE JANPEPLU A LA BIBLIOTHÈQUE



Ce mercredi Josiane Michel dédicaçait son roman, « La famille Janpeplu » à la bibliothèque municipale. Comme pour tout écrivain, la séance de signatures est un moment privilégié indispensable. Elle lui permet à la fois d’avoir un contact avec son public de lecteurs, de discuter, d’échanger, de connaître leur point de vue et leur avis critique… et de les remercier aussi. Aux Mages, Josiane Michel a énormément apprécié l’accueil chaleureux des animatrices de la bibliothèque, Mmes Yvette Nouvel, Monique Silhol et Anne-Marie Paris. « Pour moi qui fonctionne beaucoup au ressenti, j'ai été comblée.Beaucoup de sympathie, de chaleur, une grande disponibilité et surtout, cerise sur le gâteau, quelque chose de vivant, ce que j'appellerai l'âme d'un village, venue dans ce lieu de vie, pour son rendez-vous immanquable du mercredi. Certains avaient déjà lu le livre et les critiques ont été positives. J'ai dédicacé une douzaine de livres. Ce qui m'a rendue la plus heureuse ce sont les échanges que j'ai eus avec les lecteurs. Pour tous, la famille était sans prix, et j'ai trouvé que c'était là un merveilleux terrain d'entente. A l'heure de la crise, quelle valeur sûre! ».
La famille est effectivement une valeur refuge. Toutes ont, comme la famille Janpeplu des moments de petits et de grands bonheurs, de saturation aussi.
La sempiternelle phrase « J’en peux plus » jaillit comme autant de points d’exclamations au rythme de la maisonnée…

Photo: Josiane Michel et Loïc,un jeune lecteur interessé ..
.

LA BIBLIOTHEQUE :UN LIEU DE CULTURE TRES CONVIVIAL


Même si Internet, bouleverse les moyens de communication et de transmission du savoir, le livre demeure l’outil indispensable d’accession à la connaissance et à la culture. Formidable vecteur de promotion sociale il est toujours l’objet symbolique et respecté qu’on aime à tenir dans ses mains. Lire est pour beaucoup un moment de détente et de quiétude. Plonger dans un livre, c’est pour un moment, changer de monde, oublier celui qui nous entoure et vivre une autre histoire. Aujourd’hui, malgré l’arrivée en mase des supports multimédias, la fréquentation des bibliothèques ne faiblit pas. C’est le cas de la bibliothèque municipale des Mages. Sa configuration intimiste, l’accueil et la disponibilité de ses responsables, Mmes Anne-Marie Paris,Monique Silhol et Yvette Nouvel ,tout cela crée une atmosphère très agréable dans laquelle on se sent bien… Alors, on vient à la bibliothèque parce qu’elle sent bon le livre, parce qu’elle est comme un petit nid douillet, parce qu’on a envie de discuter avec ces dames, parce qu’on sait qu’on va rencontrer de amis de la lecture. On ne manquerait ce rendez-vous pour rien au monde tant la petite équipe qui anime la bibliothèque est chaleureuse et sympathique…
La bibliothèque des Mages possède environ 4000 ouvrages, romans, documentaires ou d’actualité, auxquels s’ajoutent quelques 50 ouvrages renouvelés périodiquement, grâce au Bibliobus du Conseil Général (sous forme de prêts). Dans un proche avenir, avec l’acquisition de la maison Volle, une médiathèque devrait compléter cet espace.
La bibliothèque municipale est ouverte tous les lundis de 17H à 18h ; mercredis de 10h à 12h ; vendredis de 17h à 18h. Adhésion : 8 € pour l’année.

mardi 23 décembre 2008

Le Père Noël est passé à l'école


Le vendredi 19 décembre était le dernier jour de classe de l’année 2008 Pour les élèves de l’école Joliot-Curie, ce fut une journée très festive puisque, dès le matin, ils assistèrent à un spectacle sur le thème de l’écologie ayant pour vedette le Clown Vert .Beaucoup de rires pour faire passer le message de la nécessité de sauvegarder la planète…A midi, ce fut le succulent repas de Noël qui rassembla près de 160 enfants. L’après-midi, comme d’habitude, le Père Noël, flanqué de son inséparable lutin, arriva avec son chargement de jouets dans l’euphorie générale. La salle Fernand Léger était comble. Parents et enfants étaient réunis dans un chaleureux brouhaha… Tous, enfants, parents et enseignants avaient le cœur léger…Ce soir c’étaient les vacances avec un repos mérité pour tous. Bonnes fêtes donc à toute la communauté éducative de l’école Joliot-Curie .Merci à la Société du Sou et à la Municipalité pour l’organisation de cet après-midi très réussi !

lundi 22 décembre 2008

"LADRECHT VIVRA"...OU LE SOUVENIR D'UNE LUTTE EXEMPLAIRE...


Dernièrement avait lieu aux Mages la projection du film « Ladrecht vivra » réalisé par Sylvette et Roger Burgat .Ce documentaire relate les épisodes d’une mythique lutte des mineurs, qui a duré treize mois de 1979 à 1981.
La salle Fernand Léger était archicomble ! La grande famille de la mine, retraités mineurs, acteurs syndicaux ou politiques se retrouvaient là pour se remémorer un grand moment de leur propre histoire. Et puis, il y avait les autres, trop jeunes à l’époque, qui voulaient savoir…Séance émotion.
Le film s’attache à perpétuer le souvenir des péripéties et vicissitudes de cette légendaire révolte qui s’élevait contre la casse de la mine .On revoit des manifestations ou des actions parmi lesquelles certains se reconnaissent …avec trente ans de moins ! Il y a aussi des visages d’amis ou de camarades disparus. Emouvant. Et puis, défilent les personnalités de l’époque : Roucaute, Millet, Krasucki, Marchais, Bolmont, Horvath, etc…
Tous étaient convaincus de combattre pour une cause juste parce qu’elle était économiquement viable et que chacun voulait pour lui et ses enfants « Travailler, vivre et décider au pays ». Au cours du débat qui suivit le syndicaliste Francis Iffernet et l’historien Claude Mazauric soulignèrent l’exemplarité de cette lutte. Pendant treize mois les mineurs ont été soutenus financièrement et politiquement par toute une région : paysans, enseignants, métallurgistes, commerçants, intellectuels et artistes …Avec au bout la victoire du 10 mai 1981, l’embauche de 330 mineurs…l’ouverture des découvertes et l’espoir…éphémère.
Aujourd’hui, les mines sont fermées et notre région connaît depuis une grave récession économique. Que reste-t-il de tout cela ? Pour Claude Mazauric « il reste que nous sommes là, avec des convictions intactes et une force militante… » .Pour Roger Burgat, « il reste la symbolique course de Ladrecht où il faut être là, tout simplement... peu importe le résultat. » (Cette année a eu lieu la 24ème édition de la course de Ladrecht.) Pour Sylvette Burgat résonne encore cette phrase prémonitoire de Krasucki, « On a gagné, mais il faut tout conquérir ».
C’était en 1981...
Aujourd’hui, hélas, faute de conquérir il faut tout défendre !

L'adrech, en occitan, c’est « l'adret, le versant ensoleillé. ».

UN NOMBREUX PUBLIC A ASSISTE A LA PROJECTION DU FILM :"NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT.."


Le 17 décembre avait lieu aux Mages la projection du film de Jean-Paul Jaud :« Nos enfants nous accuseront ». Ce documentaire tourné essentiellement à Barjac cherche à nous sensibiliser sur le réchauffement climatique. C’est une urgence planétaire. Alarmant. Partant du constat que l’alimentation et l’agriculture en sont responsables à 50%, le réalisateur a voulu sensibiliser le public sur l’aspect particulier de l’alimentation, collective, dans une école…dont le maire Edouard Chaulet et sa municipalité ont décidé courageusement que les enfants qui mangent à la cantine aient une alimentation exclusivement biologique. Un film au service d'une vérité qui écorche ! La salle Bauquier était comble, preuve que le sujet intéresse une grande partie de la population.
Le débat qui suivit était animé par Cathy Chaulet (épouse du maire de Barjac, empêché) et une parente d'élève, toutes deux converties au bio.
Elles évoquèrent l'expérience de Barjac. Celle-ci débuta par l’achat de produits locaux pour ravitailler la cantine scolaire avant de se tourner résolument vers l’alimentation essentiellement biologique.
Cette décision unique en France, nécessitait une forte implication, voire une opiniâtreté de tous les acteurs sur le terrain : élus, parents, enfants, cuisinier et personnel de la cantine.
La discussion fut très animée et réactive. Chacun ayant conscience de l’urgente nécessité de retrouver la qualité et le goût des aliments d’autrefois, avec l’impérieuse exigence de revenir à une alimentation saine et naturelle…sans pesticides… La chose n’est pas facile, face à l’industrie agro alimentaire. Mais comment faire? Où s'approvisionner? À quel prix?
Et quelle suite cohérente ? au collège ? au lycée ? Ou tout simplement à la maison ?
Jacky Valy, vice-président du conseil général rappela la volonté de l’Assemblée départementale de favoriser le développement de l’agriculture bio dans le département du Gard. Jany Sans, présidente la communauté de communes, a, quant à elle, depuis la rentrée, fait le choix de fournir un repas bio par semaine à tous les petits pensionnaires des écoles de « Vivre en Cévennes »
A noter que l'association Agitaterre participait aux débats. Son siège est à St Jean de Valériscle. Elle permet aux consommateurs qui le désirent de se regrouper pour acheter des produits « bio ».
En conclusion, il fut décidé de s’organiser pour collecter toutes les infos sur l’alimentation bio.
Et agir…
afin que, plus tard, nos enfants ne nous accusent pas…

dimanche 21 décembre 2008

Très agréable arbre de Noël pour les jeunes de l'E.F.V.A


Il n'y avait qu'une seule rencontre avant la trêve des confiseurs.
Les moins de 13ans pour le compte des 16éme de la coupe Gard-Lozère ont été battus à Beaucaire.
Les différentes équipes engagés en première phase de championnat se sont comportés honorablement. Le débutants, avec un effectif réduit progressent
Les Poussins 1 et 2 de Chérif et Jeannot terminent à la seconde place. Les benjamins de Philippe terminent quatrièmes. Les moins de 13 ans de Thierry et les moins de 15 ans d'Alain finissent en milieu de tableau.
Samedi avait lieu aux Mages, l'arbre de Noël des enfants. Beaucoup de monde pour attendre la venue du père noël ( notre photo ) des KWAYS ont été offerts à chaque licencié
Les membres du bureau de l'EFVA vous souhaitent une bonne et heureuse année 2009
Jeudi 25 décembre à partir de 16 h 30 à la salle Fernand Léger des Mages aura lieu le loto organisé par l'EFVA
Mercredi 31 décembre : Super réveillon de la St Sylvestre à St Florent sur Auzonnet. Il reste encore quelques places .Renseignements au 04 66 25 60 02
Dimanche 04 janvier 2009 à 16h30 : LOTO de l'E.F.V.A à la salle des fêtes du Martinet

vendredi 19 décembre 2008

Convivial Noël des employés municipaux

 C'est la tradition aux Mages : chaque année, le maire et le conseil municipal invitent les employés municipaux et leur conjoint à fêter la fin de l'année et leur offrir un petit cadeau en remerciement pour leur disponibilité et leur sérieux au service des administrés… C'est ce que déclarait le maire en préliminaire à l’ensemble du personnel municipal : « Je tiens a vous remercier pour le travail de qualité que vous accomplissez tout au long de l'année...N'oublions pas que nous, le conseil municipal et vous, les employés municipaux nous sommes sur le même bateau et nous devons satisfaire la population, soit parce qu'elle nous a élus, soit parce qu'elle nous voit travailler et qu'elle a besoin de nous... » .
Un cadeau fut offert à chacun et chacune. L’amicale cérémonie se poursuivit par le verre de l’amitié sous forme d’apéritif dinatoire.

Fréquentation exceptionnelle au repas de Noël de l'école.


 Le traditionnel repas de Noël de l’école a réuni 174 convives, enfants, enseignants et personnel municipal. Cette année, le festin avait lieu dans la salle flambant neuve du restaurant scolaire qui vient d’être achevé. La salle est spacieuse, lumineuse et…insonorisée ! Comme d’habitude ce petit repas festif sortait de l’ordinaire. Cette année salade de saumon, sauté d’autruche, gâteau aux trois chocolats et boisson gazeuse non alcoolisée aux apparences de champagne. Ambiance joyeuse et de la bonne humeur ! Evidemment, puisque cet après-midi, le Père Noël passait porter ses cadeaux, et qu’après c’était le départ en vacances… et qu’on savait que le Père Noël allait passer ! De quoi mettre de la gaieté au cœur ! Bonne fêtes à tous !

mardi 16 décembre 2008

LE COMITÉ CGT DES RETRAITES MINEURS A FÊTÉ SAINTE BARBE


Le comité CGT des retraités, veuves et invalides des mines a organisé son habituel après-midi festif à la salle Fernand Léger. Environ 150 adhérents participaient à cette sympathique réunion. L’objectif pour Wilfrid Nouvel et son équipe, était de perpétuer la légendaire tradition de Sainte Barbe, patronne des mineurs. L’occasion aussi pour lui de faire un bilan de la situation générale, de la crise et des difficultés que tous rencontrent à boucler les fins de mois… Petit à petit le pouvoir d’achat diminue de façon dramatique. Toutes les actions entreprises auprès des pouvoirs publics n’aboutissent pas. Le malaise est vraiment réel.
L’autre but de la réunion était de passer un bon moment ensemble. Un goûter fut servi aux participants .Parmi les friandises chacun eut droit, entre autres à la « brique de charbon » savant mélange de chocolat et de réglisse.
Ensuite l’assistance fut littéralement emballée par le récital d’une extraordinaire chanteuse régionale Laurette Broussin qui interpréta Edith Piaf, Jean Ferrat, Isabelle Aubray, et Michéle Torr ainsi que de textes de sa composition. Sa présence sur scène, son contact avec le furent très appréciés. L’après-midi se termina par quelques chants et pas de danse.Un très bon après-midi pour tous !

L'OPERATION :UN ENFANT ,UN JOUET A ETE UNE REUSSITE


L’opération : un enfant, un jouet organisée par la société du sou des écoles à connu un grand succès. Cette petite manifestation avait pour but de sensibiliser les enfants à une prise de conscience que le bonheur et l’aisance ne sont pas également répartis sur la planète, y compris dans nos localités. Beaucoup de familles sont malheureusement démunies. Ces sentiments de détresse est d’exclusion sont accentués à l’approche des fêtes, quand les cadeaux que chacun est en droit d’espérer ne seront pas au rendez-vous. Faire l’effort de donner à ceux qui sont dans le besoin, participer à cet élan de solidarité nous concerne tous.
Les jouets collectés étaient tous en très bon état, quasiment neufs. Ce geste a été très apprécié par « les Restos du Cœur », destinataires de cette opération. Un grand merci à tous ces enfants et à leurs familles !

LE SECOND ROMAN DE JOSIANE MICHEL "LA FAMILLE JANPEPLU" EST PARU


Josiane Michel nous avait régalés avec son premier livre « Retour vers mon jardin d’enfant ». Aujourd’hui, cette institutrice à la retraite nous propose l’histoire de la famille Janpeplu …famille qu’elle connaît très bien et qui existe vraiment. Pour elle, toutes les familles ont une âme. Elle existe, impalpable, invisible, mais présente. Elle renaît, se renouvelle et ne s’explique pas, miracle de la vie et de l’amour, protégé par les murs et le toit d’une maison... C’est dans le sud de la France que la tribu Janpeplu a établi son fief. Autour d’elle, une armée de grands-parents, oncles, tantes, cousins, cousines, nièces et neveux... Débordante de tendresse, une ode à la famille qui vient célébrer une certaine philosophie de la vie. A travers ses instants de bonheur et ses moments d’égarements, une famille s’ouvre à nous avec générosité. Après « Retour dans mon jardin d’enfant » c’est une nouvelle bouffée d’air frais, mêlant réflexion et fantaisie, que nous insuffle Josiane Michel.
L’auteur dédicacera son livre à la bibliothèque des Mages le mercredi 24 décembre de 10 h à 12h. Elle se propose de présenter son ouvrage partout où on le lui demandera. Elle participera aussi au Festival de la biographie de Nîmes en février 2009.
« La famille Janpeplu » est en vente dans toutes les bonnes librairies, ainsi qu’à la FNAC et chez l’auteur.
Pour tous renseignements : 04.66.25.61.57

LE PREMIER FESTIVAL DE L’IMAGE DE VOYAGE A CONNU UN TRES GRAND SUCCES


 Le « Premier festival de l’image de voyage » avait lieu ce week-end à l’espace Bauquier. Leurs initiateurs, Claudette et Michel Thomas ont une passion pour le voyage « explorateur ».Celle-ci les a menés un peu partout aux quatre coins de la planète, essentiellement dans des contrées peu fréquentées par les touristes, là où les peuples et les paysages ont conservé leur authenticité. Les images, films, photos, diapos ou aquarelles qu’ils en ramènent, sont saisissants de vérité. Ils aiment faire partager ce vécu extraordinaire à leurs amis, et au plus grand nombre. C’est ainsi qu’ils organisant des expositions et des projections un peu partout en France. Ces rencontres avec le public sont toujours très appréciées et rencontrent un formidable succès. C’est pourquoi, Claudette et Michel Thomas, avaient proposé d’organiser un « festival de l’image de voyage » aux Mages dont ils apprécient la remarquable qualité de l’accueil, des installations et de la logistique. L’idée était de rassembler plusieurs globe-trotters, tous amateurs, comme eux. Au programme : les routes du monde, l’Inde, l’Himalaya, les Andes, l’Ethiopie, le Népal, le Pérou, la Birmanie, le Sahara …Le succès a dépassé les espérances des organisateurs. Ainsi, le samedi, la salle Bauquier s’est avérée trop petite, malgré sa centaine de places (il a fallu rajouter des chaises). Malheureusement, le dimanche, le mauvais temps, la pluie et la neige ont gêné les déplacements. L’assistance, quoique très fournie fut moins nombreuse. Les projections captivèrent un public conscient de découvrir des images uniques, différentes des émissions que l’on ressasse à la télévision. En outre, il y eut un événement inattendu, une surprise qui ravit tout le monde. Jean-Marie Chauvet, inventeur de la célèbre grotte de Vallon Pont d’Arc, qui porte son nom, était présent en tant que spectateur. Il proposa généreusement de projeter des photos inédites de sa découverte. Quand on sait qu’il ne les montre qu’à ses amis et que la grotte n’est pas visitable (afin d’éviter les erreurs de Lascaux) on en apprécie d’autant plus le geste du célèbre spéléologue… L’accueil organisé par la municipalité des Mages, fut, grâce à Jany Sans, toujours omniprésente, extrêmement convivial avec apéritif et goûter… Le bilan de ce week-end est donc extrêmement positif… La demande générale a été unanime, il faut poursuivre cette initiative. Le « deuxième festival de l’image de voyage » sera donc organisé l’année prochaine

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 08

En préambule le maire fait approuver le compte rendu du conseil municipal précédent. Il annonce, en annexe que la réunion tripartite organisée au sujet du projet de la Miséricorde s’est soldée par un échec. D’autre part, le vendeur s’est rétracté. L’affaire est close. Le maire précise que la municipalité n’était en aucun cas, impliquée dans cette affaire. Elle a simplement joué le rôle de médiateur.

Modifications des statuts de la Communauté de Communes.

Elles concernent l’aménagement et la gestion des Zones d’Activités artisanales, industrielles, tertiaires ou touristiques d’intérêt communautaire, le développement économique, ainsi que le service d’incendie.

Equipements sportifs et Culturels.

Suite à des transferts de charges de la commune vers la communauté, notamment la TPU (Taxe Professionnelle Unique).

La salle multisports et la salle Fernand Léger sont transférées à la charge de la Communauté de Communes.

Evaluation des charges transférées suite aux modifications ci-dessus s’élèvent à 77 399.45€

Toutes ces résolutions sont votées à l’unanimité.

SMDE

L’enfouissement des réseaux sur la route de St Julien de Cassagnas a commencé. La SMDE ne prend en charge que la partie électrique. Le réseau téléphonique est à la charge de la commune pour un montant de 30294,46€ (la commune percevra une subvention de 40% par le Conseil Général). A noter que ni l’état, ni France Télécom ne participent à cette dépense. Simultanément l’installation de l’éclairage public coûtera 22497,10€ (subventionné à 30%). Les poteaux seront maintenant disposés à droite (en direction de St Julien).

Recensement 2009

Le recensement va avoir lieu en 2009. Au dernier recensement la commune comptait 1742 habitants.

Logement du bureau de poste

La Poste ne veut plus garder le logement de fonction. La commune va le récupérer et le louer. Cela suppose des aménagements : cloison de séparation, pose de compteurs d’eau, électrique ainsi qu’une chaudière supplémentaire.

Questions diverses

Sont approuvées diverses décisions d’ordre administratif.

D’autre part, le maire informe le CM qu’un promoteur spécialisé dans les « Sénioriales »l’a contacté. Il souhaiterait construire aux Mages une résidence de grand standing, d’une vingtaine de maisons destinée aux séniors. Cela suppose une modification du POS sur la parcelle concernée. A étudier.

Le maire propose qu’on étudie aussi la possibilité de constructions semblables mais à loyer modéré sur un terrain de la commune. A étudier.

L’aménagement de la place des frères Nouvel nécessite quelques consultations de riverains et des forains (du marché). Le coût est estimé à 226821€ (à déduire une subvention de 75000€ de la région). Compte-tenu des diverses démarches administratives et appels d’offre, les travaux ne débuteront vraisemblablement qu’en fin 2009.

Le Noël des enfants et des employés municipaux aura lieu le 19 décembre.

Une ambiance sportive et festive au menu du goûter du Taekwondo Mageois



Ce vendredi 12 décembre avait lieu le goûter de Noël du club du « taekwondo mageois ». Comme d’habitude, la salle des sports était comble pour l’occasion : parents, grands-parents, enfants, ou tout simplement spectateurs, tout le monde était ravi de se retrouver pour partager ce moment convivial et festif qui annonce les fêtes de fin d’année. Il fut offert un joli tee-shirt aux enfants suivi d’un savoureux goûter.
Les jeunes pousses taekwondoïstes firent ensuite une démonstration qui permit aux spectateurs d’apprécier l’extraordinaire dynamisme ainsi que le travail formateur réalisé par Jean-Pierre Liabeuf et Jérémie Maillet.
Puis les adolescents et les adultes confirmés montrèrent les différentes techniques du taekwondo avec une certaines retenue car, pour des raisons de sécurité ces démonstrations furent plus sportives qu’engagées .Elle furent cependant spectaculaires pour le plus grand plaisir de l’assistance. Une ambiance très sympathique!
Le TDK mageois est composé de licenciés de tous niveaux, jeunes ou anciens, débutants ou confirmés .On imagine sans peine l’intérêt de pratiquer un telle discipline d’art martial qui se développe de plus en plus, notamment chez les femmes qui apprécient ses techniques de self-défense.
Rappelons que le taekwondo est une discipline ouverte à tous qui a le mérite d’être à la fois ludique, sportive, sociale et rassurante. Le club de « taekwondo mageois », est très dynamique. Les récents résultats des compétitions jeunes démontrent le travail sérieux des formateurs et de leurs élèves.
Contacts : 04.66.25.75.64 et 06.33.15.56.16

"Le panier d'Anaïs" rajoute du service pour sa clientèle.


Ouvert depuis peu, "Le panier d'Anaïs", magasin de primeurs et produits régionaux a décidé d'améliorer son service envers la clientèle. Il utilise maintenant les nouvelles technologies,c'est à dire la possibilité de commandera via Internet : www.cevennes-primeur.fr ou par téléphone :06.68.68.92.86.
Il nous présente une large gamme de produits ainsi qu'un panier de saison.
Une livraison à domicile est mise en place tous les jeudis après-midi.Elle est très appréciée des personnes pressées ou à mobilité réduite.
Voilà une très bonne initiative de ce jeune commerçant mageois.

lundi 15 décembre 2008

Résultats mitigés pour les pensionnaires de l'EFVA


Bon comportement des Débutants à St Christol les Alès avec a leur actif deux victoire et une défaite Mercredi en match en retard les Poussins 2 de Chérif ont été défaits sur le score de 7 à 3. Ils terminent à la seconde place. Les Poussins 1 se sont largement imposés sur le score sans appel de 12 à 0. Ils terminent également à la deuxième place du classement. Les Benjamins ( notre photo )ont été dominés par Rousson sur le score de 5 à 1 .Bon comportement de cette équipe composée uniquement de premières années. Mention au gardien de but Lilian pour sa prestation tout au long de cette première partie de championnat. Les "moins de 13 an"s se sont imposés à St Martin de Valgalgues sur le score de 2 à 0. Satisfaction de cette équipe en devenir qui termine 4éme et qui est composée de 1éres années
Week-end prochain
Samedi 20décembre une seule rencontre au programme avec le déplacement difficile des moins de 13 ans à BEAUCAIRE pour le compte des 16éme de finale de la coupe gard lozére
Samedi 20 décembre: à partir de 16 heures 30 à la salle salle des sports des Mages aura lieu le Noël des licenciés.

Le jeudi 25 décembre :LOTO du club à 16H30 à la salle Fernand Léger à des Mages.

Il reste encore des places pour le réveillon organisé par le club contact 04 66 25 60 02 (HR)

samedi 13 décembre 2008

LES TRIPLES MAGEOIS SONT REVENUS FÊTER LEUR CINQUANTIEME ANNIVERSAIRE DANS LEUR VILLAGE NATAL


-->
Il y a 50 ans, le 13 décembre 1958, des triplés voyaient le jour au hameau de Larnac ! A l’époque, l’événement avait fait grand bruit dans la région, et notre commune avait connu une certaine notoriété médiatique.
La presse régionale d’alors, « Le Provençal » et « La Patrie », avaient délégué des envoyés spéciaux pour interviewer les heureux parents ! En effet, cette singularité déjà exceptionnelle de naissances multiples était renforcée par le fait que Clémentine Blot, l’heureuse maman était âgée de 38 ans… et que l’heureux papa, René, arborait fièrement 74 ans, et qu’il était déjà quatre fois grand-père d’un premier mariage ! Pour eux le nom des « Mages » venait de revêtir une connotation épiphanique particulière : trois beaux enfants en guise de cadeaux de Noël, voilà un bonheur sublime !
Ce samedi, les trois frères, Alain, Dominique et Bénédict ont fêté en famille leur cinquantième anniversaire…Et parce qu’ils n’ont pas oublié leur village natal, ils ont souhaité être reçus par la municipalité afin que cet événement reste à nouveau gravé dans l’histoire de notre commune. Une sorte de retour aux sources ! Le maire Jean-Claude Paris ne pouvant être présent, ce sont les adjoints Edmond Muller, Henri Champetier et Alain Giovinazzo qui ont accueilli cette sympathique famille qui entourait avec beaucoup de tendresse la grand-mère Marguerite et les trois frères. Beaucoup d’affection, de complicité et d’amour dans cette famille qui compte en tout 9 enfants, 12 petits-enfants et dont le souvenir du père ,homme éminemment instruit et cultivé, voire raffiné reste vivace…
Chacun des triplés a fait son chemin. Alain, père d’une fille est façadier, Dominique père d’une fille et un fils est chauffagiste. Tous deux sont domiciliés à Saint Martin de Valgalgues. Quant à Bénédict, il réside en Suisse où il est agent d’entretien des autoroutes.
Souhaitons bon anniversaire et beaucoup de bonheur à cette attachante famille !

Photos: 1) Une partie de la famille Blot ; 2) Dominique,Bénédict et Alain

vendredi 12 décembre 2008

LA "TOURETTE" A FÊTÉ SES 15 ANS D'EXISTENCE DANS LA JOIE ET LA BONNE HUMEUR

Comme chaque année, le repas de fin d’année est un des moments importants de la vie du club de la Tourette. C’est un événement majeur qui rassemble beaucoup d’adhérents. C‘est pourquoi, traditionnellement, il a lieu à St Florent sur Auzonnet dont la salle Aragon est assez spacieuse pour accueillir les très nombreux convives (203 cette année)
On notait la présence de Gérard Catanèse, maire de St Florent, Jean-Claude Paris, maire des Mages et conseiller général et Jean-Claude Batte président départemental des « Aînés ruraux ».
Le président Marcel Dumas prit la parole pour rappeler que le club avait 15 ans cette année. Il retraça l’historique de la Tourette (dont il a été l’initiateur). Il évoqua avec émotion les événements divers, des joies et des peines, qui ont parsemé cette période: célébration de 69 noces d’or, 7 de diamant… mais aussi 62 décès. Ce succès est dû au formidable dynamisme de l’équipe dirigeante, encouragée par la satisfaction et le bonheur des adhérents qui bénéficient des activités programmées.
M. Dumas les remercia pour leur fidélité, notamment les membres du conseil d’administration pour leur disponibilité et leur savoir-faire.
Tour à tour Messieurs Catanèse, Paris et Batte prirent la parole pour rendre hommage au dynamisme du président et de l’équipe du club de la Tourette qui compte aujourd’hui 360 adhérents « le plus important club de la région, avec des activités qui permettent de rompre ce sentiment d’isolement et de solitude qui fait peur aux personnes âgées…la place des seniors est de plus en plus reconnue dans notre société, mais les retraites ne suivent pas… »
Le repas qui suivit était préparé par le traiteur Roche et l’animation était assurée par l’orchestre « Diams ». L’ambiance y fut, comme à l’accoutumée très joyeuse, festive et dansante. Chacun des convives avait laissé ses ennuis au vestiaire .Aucune allusion à la crise qui frappe la planète, ni à la morosité qui en découle.

La cotisation pour 2009 est de 13€. Les timbres seront distribués à partir du 16 décembre lors de la belote.

Une croisière de 12 jours aux Canaries est programmée pour novembre 2009.
L’assemblée générale de la Tourette aura lieu le 10 février 2009.

vendredi 5 décembre 2008

OPÉRATION : UN ENFANT, UN JOUET


Une excellente initiative de la « Société du sou des écoles laïques des Mages » à l’approche de Noël. Cette période joyeuse et festive pour beaucoup d’enfants ne l’est malheureusement pas pour d’autres qui ont la douloureuse impression que cette fête les oublie…
Alors, faites, une bonne action, vous avez des jouets qui ne vous servent plus ?. Faites en profiter ceux qui en ont besoin, afin qu’ils passent un bon et joyeux Noël !
Cette collecte est organisée par le « Sou des écoles », pour les « Restos du cœur » de la communauté de communes « Vivre en Cévennes ».
Les jouets sont à déposer auprès des enseignants au plus tard le vendredi 12 décembre 2008. Ne seront acceptés uniquement que les jouets propres et en bon état..
Merci pour votre compréhension et votre dévouement

LE VERNISSAGE DE L'ATELIER DE PEINTURE A ATTIRE UN PUBLIC NOMBREUX...


Le vernissage des œuvres de « l’atelier de peinture » a attiré un public très nombreux ce jeudi 4 décembre. Jean-Claude Paris accueillait les exposants : «…je remercie les élèves de l’atelier de peinture de présenter ce salon avec des œuvres autant magnifiques… » .Il souligna aussi «... l’aide efficace du "Comité d’animation" qui s’est beaucoup investi dans la préparation de ce salon… ». Tour à tour le président Roland Ribot et Aimée Lemercier remercièrent la municipalité des Mages «… pour son accueil dans cette magnifique et lumineuse salle Bauquier, ainsi que la mise à disposition tout au long de l’année de la salle d’activités de la place des frères Nouvel… ». L’exposition comporte des tableaux peints selon différentes techniques : huiles, aquarelles ou acryliques, ainsi que des peintures sur porcelaine. Ces œuvres, toutes des petits formats, sont à vendre : une très bonne occasion d’offrir une pièce unique pour Noël… Très intéressante exposition qui démontre une fois de plus qu’il se passe aux Mages, tout au long de l’année d’intenses activités : artistiques, socio-culturelles, sportives, etc…
Celles-ci se pratiquent, se développent et s’épanouissent grâce à la mise à disposition par la commune de sa logistique, ainsi que de ses locaux qu’elle a aménagés ou construits à cette intention. Un point remarquable et essentiel qu’il faut souligner.
Pour tous renseignements s’adresser à Roland Ribot : 04.66.25.67.65

mercredi 3 décembre 2008

« ENTRE LES MURS » A PERMIS D’EVOQUER L’UNIVERS DIFFICILE DES ZEP.

Ce mardi, à l’Espace Bauquier, un public nombreux assistait à la présentation du film « Entre les murs » palme d’or 2008 du festival de Cannes. Cette fiction montée comme un documentaire pose avec beaucoup de force la problématique de l’enseignement dans les ZEP au travers de la vie d’une classe de 4ème d’un collège de banlieue parisienne. Le débat qui suivit fut spontané sans cliché préconçu.
François, le jeune professeur de français et personnage principal, s’investit dans son métier avec beaucoup de conviction. Il n'hésite pas à aller chercher les adolescents difficiles là où ça fait mal, en les mettant souvent face à leurs limites. Mais sa volonté d'instruire sans soumettre, en essayant d’instaurer avec eux un rapport égalitaire l’expose à des situations délicates et des dérapages qui le desservent parfois. Le film offre une vision réaliste de ce qui se joue dans l'enceinte d’un collège tout au long d'une année scolaire, avec talent et simplicité .On perçoit sans cesse, l'équilibre fragile mais bien réel de ce microcosme social plein de contradictions. Comment maintenir la discipline sans exclure ? Comment concilier diversité culturelle et culture unique ? « Entre les murs » nous interpelle et pose le problème du rôle de l’école et de l’égalité des chances dans les ZEP où cohabite une société multiculturelle souvent défavorisée … La plupart des spectateurs, soulignèrent la difficulté d’être prof, et aussi celle d’être élève… dans un système éducatif qu’ils estiment inadapté. L’école répond elle à sa mission première ? S’est-on donné les moyens de la démocratisation de l’enseignement décidée dans les années 70 ou alors, faute d’y avoir mis les moyens a-t-on réalisé une regrettable massification des élèves en accentuant l’effet de ghetto ? En a-t-on aujourd’hui tiré les leçons ? ...Cette année il y aura 13500 suppressions de postes de professeurs en France
-->

mardi 2 décembre 2008

TRES BON COMPORTEMENT DES JEUNES DU TEAKWONDO MAGEOIS A LA RENCONTRE INTERCLUBS DE MAUGUIO.


Ce dimanche 30 novembre le club de « Taekwondo Mageois » se déplaçait dans l’Hérault, à Mauguio, pour participer à une compétition interclubs et se trouvait en concurrence avec ses homologues de Castelnau le Lez, Mauguio, Vendargues et St Cément de Rivière. Notre club était très bien représenté puisque 9 catégories sur 13 possibles étaient engagées. :des filles et garçons de 5 à 12 ans, dans différentes ceintures. Nos jeunes se sont très bien comportés puisqu’ils ont obtenu 12 médailles : 7 d’or ,2 d’argent et 3 de bronze. Une très bonne journée pour tous, dont les résultats prometteurs permettent de souligner l’excellent travail fourni par Le Jean-Pierre Liabeuf et son équipe.
Le Taekwondo peut être pratiqué dès l'âge de 5 ans. Il permet d'acquérir une grande souplesse articulaire ainsi qu'une meilleure maîtrise de la gestuelle, d'autant que 75% des coups sont portés avec les pieds. Il sollicite les qualités de concentration, d'attention, d'application et de persévérance .De plus, il aide l'enfant à tous les stades de sa croissance. Les règles et les valeurs qu'il doit appliquer dans le dojang (salle d'entraînement) sont un concentré de celles que l'on retrouve dans notre société : respect, amitié, solidarité, ambition... La pratique du Taekwondo progresse de façon régulière chaque année et intéresse de plus en plus de femmes en raison de ses techniques de self défense.
Une démonstration aura lieu le vendredi 12 décembre, à partir de 18h30, à la salle Fernand Leger des Mages.
Photo : Les compétiteurs mageois se sont très bien comportés.

lundi 1 décembre 2008

DES REGRETS POUR LES MAGEOIS



Dans ce match de haut de tableau, les 2 équipes ont montré un football engagé et enlevé.
Les Mageois, bien en place ouvrent le score à la 37ème minute par Claemens suite à un centre tendu de Megdoud omniprésent toute la partie. La première période voit une solide équipe mageoise inquiéter une équipe de Saint Gilles plus technique, mais brouillonne.
La deuxième période, le pressing plus haut des St Gillois permet de se rendre compte de la solidarité Mageoise faisant bloc autour d’un Yohann Nègre une fois de plus impérial.
St Gilles se découvre, mais les Mageois ne savent pas en profiter. Malheureusement, dans les arrêts de jeu, à la 93ème minute, l’arbitre très bon toute la partie, siffle un penalty plus que généreux pour St Gilles qui égalise. Score final : 1 à 1.
Mais, au-delà de ce point pris dans une rencontre équilibrée, il ressort la solidarité et la volonté des joueurs mageois qui jouent pour le maillot et qui mériteraient un public plus nombreux pour les soutenir. Mention spéciale aux toujours très actifs et expérimentés Christophe Bruyère en défense, Christophe Bizot et Sébastien Guillon au milieu qui épaulent bien les jeunes.

dimanche 30 novembre 2008

UNE BONNE AMBIANCE AU REPAS DE AÎNÉS OFFERT PAR LA MUNICIPALITÉ


Dimanche 30 novembre avait lieu le traditionnel repas du 3ème âge offert par la municipalité. Cette date traditionnelle est l’une des plus importantes de l'année pour les seniors qui l’attendent avec impatience.
Après avoir remercié les nombreux convives présents, le maire Jean-Claude PARIS, évoqua la mémoire de tous ceux qui nous ont quittés cette année et formula des vœux de prompt rétablissement à tous ceux qui n'avaient pu pour diverses raisons faire partie de l'assemblée. « Mon discours sera très court, je ne parlerai pas de la crise qui frappe les banques et qui ne nous concerne pas, ni de la crise économique qui provoque les difficultés que rencontrent chacun d’entre vous... ce sera pour une autre fois .Ce qui compte aujourd’hui, c’est que nous passions un très bon moment ensemble dans la joie et la bonne humeur. ».
Après avoir souhaité à tout le monde de bonnes fêtes, le Maire remit un cadeau aux deux doyens de l'assemblée mademoiselle Paulette Combes née en 1914 et Monsieur Pierre Lacroix né en 1918. Il tint aussi à rendre hommage à Monsieur Jean Laffont, qui fut longtemps membre du conseiller municipal dont il est le doyen honoraire.
L'excellent repas qui suivit fut comme à l'habitude convivial et animé .Il se poursuivit par quelques danses, où les anciens montrèrent, une fois de plus, qu'ils avaient beaucoup d'énergie, d'endurance , d'expérience et le sens de la fête…autant de valeurs qu'il faut perpétuer et transmettre aux plus jeunes.
Photos:Jean-Claude PARIS,Pierre Lacroix,Paulette Combes,Jany Sans, Annie Laffont
Jean-Claude Paris,Jean Laffont, Jany sans.

vendredi 28 novembre 2008

LES TRAVAUX D'ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX SE POURSUIVENT


 Depuis quelques jours, l'entreprise SPIE s'est installée sur la route de Saint Julien de Cassagnas, afin de poursuivre les travaux d’enfouissement des réseaux entrepris depuis plusieurs années dans notre village. Cette voie se trouve donc momentanément fermée à la circulation et les automobilistes sont obligés d’emprunter la déviation qui passe par le chemin du pigeonnier.
Ces travaux d’enfouissement des différents réseaux (électricité, téléphone et éclairage public) sont financés à 80% par le Syndicat Mixte d’Electrification, le reste est à la charge de la commune. L'enterrement des lignes présente deux avantages majeurs : tout d’abord un impact esthétique sur notre paysage ainsi qu’une sécurisation de l’approvisionnement plus sûr dans le cas d’intempéries importantes telles que les chutes de neige.
Ces travaux se font de façon progressive. Ceux entrepris actuellement constituent la première tranche de la Route de Saint Julien de Cassagnas.
Déjà une grande partie du village a bénéficié de cet aménagement. Il suffit de lever la tête pour se rendre compte que les poteaux et fils disgracieux qui encombrent le paysage, disparaissent peu à peu.
Cela vaut bien le désagrément d’une petite déviation passagère!

LE VILLAGE SE PREPARE POUR LES FETES


-->
La période des fêtes de fin d’année approche à grands pas. .Bientôt c’est Noël qui fait rêver, et cette magie passe par des illuminations avec des guirlandes et des luminaires pour le plus grand plaisir des petits et les grands
Comme chaque année, les employés municipaux s’activent pour donner à notre village un air agréable et féérique .Des guirlandes multicolores au clignotement programmé sont installées sur les lieux publics, les rues, etc… Les platanes de la mairie ont perdu leurs feuilles mais s’habillent maintenant de mille lumières.
Ce travail nécessaire, parfois malaisé réclame souvent l’utilisation d’échafaudages ou de nacelles et beaucoup d’adresse. Laurent Coin et Jean-Louis Jauffret s’acquittent très bien de cette tâche.
Ainsi notre village prend son air de fête, un peu d’optimisme dans une période assez anxieuse et tourmentée, à tous points de vue…
Nul doute malgré tout, que les particuliers participeront eux aussi à cet enchantement en installant des guirlandes et des sujets illuminés sur leur balcon ou dans leur jardin.
Et à chacun d’admirer le bel ensemble ainsi élaboré !

jeudi 27 novembre 2008

"LES FEMMES SOLIDAIRES" : DE LA JOIE ET DE LA BONNE HUMEUR ACTIVES.


Elles brodent, cousent, tricotent, peignent, concentrées sur leur ouvrage. Sous leurs doigts experts, de magnifiques petits objets prennent naissance, le tout dans un sympathique brouhaha de bavardages et de rires. Telle est, tous les jeudis après-midis, l’ambiance des « Femmes Solidaires » des Mages. Cette association autrefois dénommée « Les femmes françaises » est née en novembre 1945, issue des Comités de Libération. Sa première présidente fut Mme Praden. Aujourd’hui ce sont Mmes Claudette Brès et Jeanine Gineste qui président aux destinées de cette sympathique association qui regroupe environ 150 adhérentes. Un grand nombre d’entre elles se retrouvent une fois par semaine afin d’effectuer ensemble et dans la bonne humeur des activités manuelles et artistiques .Les objets réalises sont vendus lors de leur exposition annuelle qui a lieu chaque année le premier dimanche de juin.
Ces charmantes et dynamiques dames joignent ainsi l’utile à l’agréable. Elles éprouvent la joie de se retrouver, brisant ainsi l’ennui et la solitude tout en participant à des actions caritatives : dons aux Restos du cœur, au Téléthon, à l’opération brioches, à l’association Justine et Jeremy. Pour cela elles organisent aussi des concours de belote, un grand loto. Elles font deux voyages par an et de temps en temps un repas convivial.
Même si la plupart sont retraitées, elles n’en oublient pas d’avoir une réflexion sur la place de la femme dans la société, ses problèmes. Association féministe et solidaire, « Femmes Solidaires » a pour but la défense des droits et de la dignité des femmes en France et dans le monde, et participe à la lutte contre le sexisme, le racisme, les violences et mutilations sexuelles… Elles ne perdent pas de vue qu’aucune revendication venant des femmes n’a jamais été considérée comme une demande normale, une bataille facile, et que toutes les victoires des femmes ont été remportées à l’arrachée, du droit de vote à l’équité salariale, en passant par les congés de maternité et le droit à l’avortement.
Alors, pour qu’on n’oublie pas et que ça se sache, elles organisent chaque année, en mars, « La journée de la Femme » à la salle Fernand Léger.
Un bel exemple !

La décharge sauvage est un acte d'incivilité répréhensible


Il y a quelques temps déjà que le profil de la route qui mène à St Julien de Cassagnas a été modifié et élargi dans l’intérêt des usagers. Cependant, à la sortie des Mages, dans un tronçon de la vieille route aujourd’hui désaffectée, surgit petit à petit une décharge sauvage qui n’est pas du goût des riverains. Des actes commis dans la plus grande discrétion qui nuisent à l’environnement et dégradent le paysage. Le plus grave, c’est que par un phénomène bien connu du « …puisque les autres le font, pourquoi pas moi... » et du «…qui se ressemble s’assemble… » et du "...pas vu, pas pris...", le moindre objet abandonné peut rapidement donner naissance à une décharge sauvage. Cette incivilité égoïste et irresponsable qui consiste à se débarrasser clandestinement, chez les autres ou sur un lieu public, de ses déchets constitue un délit susceptible d’être réprimé au titre des articles L 541-1 et suivants du code de l’Environnement.
Il est rappelé que des déchèteries ont été crées afin de recueillir toutes sortes de déchets que l’on pouvait trouver dans la nature, ou dans les décharges sauvages.

LES 13 et 14 DECEMBRE : PREMIER FESTIVAL DE L'IMAGE DE VOYAGE A BAUQUIER



Samedi 13 et Dimanche 14 Décembre aura lieu à l’espace Bauquier le Premier Festival de l’image de voyage : « Sur les routes du Monde». Leurs initiateurs, Claudette et Michel Thomas ne sont pas des inconnus dans notre village puisqu’ils nous ont déjà présenté de remarquables expositions de photos et aquarelles, dont « Visages d’ailleurs ». Leur passion pour le voyage et l’aventure, voire l’exploration, loin des clichés touristiques, avec une réelle immersion dans l’inconnu, dans les régions souvent reculées .Cela donne à leurs reportages une dimension humaine exceptionnelle.
Ils ont invité des amis globe-trotters comme eux à venir aux Mages nous faire partager leur passion pour la découverte de notre planète. Nul doute que la remarquable salle de l’espace Bauquier connaîtra une ambiance exceptionnelle. Un festival de rêves, d'émotions et de rencontres authentiques placé sous le thème du voyage et de l'aventure humaine.
De bons moments à partager et une envie de partir garantie...
Samedi 13 décembre
20H30 :«Sur les routes du Monde» : diaporama de Claudette Thomas
21H45 : Inde-«La Khurnba Mela» : film de Jacques Sendral
Dimanche 14 décembre:
14H00 :Himalaya-Andes-«D’une montagne à l’autre» diaporama de Bernard Delmas
14H45 : Ethiopie : «A la croisée des mondes» diaporama de Claudette Thomas
15H30 : Entracte - Thé, Café
16H00- Népal- Pérou-"Vie et traditions" diaporama de Bernard Delmas.
16H30 : Birmanie- «Nouvel an Naga» film de Jacques Sendral
17H00 : «Aventures Sahariennes" diaporama de Jean-Louis Payan
Un apéritif offert par la municipalité clôturera cette manifestation.
Entrée gratuite.
Photos: Michel et Claudette Thomas et des quelques aquarelles tirées de leurs carnets de voyage.
http://www.claudette-thomas.com
http://www.chadouillet.com

mercredi 26 novembre 2008

LES "AÎNES RURAUX"ONT TENU LEUR ASSEMBLÉE DÉPARTEMENTALE AUX MAGES.



Mercredi 26 novembre se déroulait aux Mages la 32ème Assemblée Départementale des « Aînés Ruraux », sous la présidence de son président J.C Batte, en présence de J.C Paris, maire et conseiller général des Mages, représentant le président du Conseil général Damien Alary empêché, de Mme Sylvie Soro de la MSA, de Mme Françoise Prat de Groupama.
« Les aînés ruraux » sont la plus importante fédération de « Séniors » de France puisqu'elle compte 730.000 adhérents sur le plan national (pour 10.000 clubs), 16.300 sur le plan départemental (pour 166 clubs). A noter que le club mageois de « la Tourette » en est une des composantes les plus importantes et les plus dynamiques puisqu’elle compte 360 adhérents dont certains viennent de très loin pour participer à ses activités. Ceci grâce à l’impulsion du charismatique président Marcel Dumas (15 ans d’exercice) et son équipe de bénévoles dont la disponibilité et le dévouement sont remarquables.

Premier réseau associatif de retraités et personnes âgées en France, et présents sur tout le territoire « Les Aînés Ruraux » proposent de nombreuses activités d’échanges et de loisirs. Ils œuvrent aussi pour la place des personnes âgées dans la société. Tous sont des bénévoles qui ont des valeurs de solidarité et de générosité, de tolérance et de respect, de partage et de dialogue, le tout empreint d’amitié et de fraternité qui brisent l’ennui et la solitude. Pour cela de nombreuses activités sont proposés dans chaque club : culture, loisirs, belote, pétanque, ateliers de bien vieillir, voyages. La fédération a entrepris des actions de formation en direction des administrateurs. Elle a entrepris le pari de faire des actions qui permettront d’acheter 500 défibrillateurs afin de les offrir à des collectivités ou des associations. Un grand bravo pour cette idée !
Le président Batte rappelait à chacune des 121 délégations présentes : « notre rôle est de vous aider et non pas de nous immiscer dans votre mode de fonctionnement…des stages de formation gratuits sont possibles…cela permet d’éviter des erreurs ».Il sollicitait aussi un eu plus de participation de chacun aux instances départementales.
Un compte rendu de ces activités fut exposé .Le compte financier faisait apparaître un excédent de 9613 €.
L’assemblée se termina dans la bonne humeur et la convivialité autour d’une bonne table.

mardi 25 novembre 2008

AUX ÉCHOS DE L' E.F.V.A

Samedi les Débutants de la famille Imbert disputaient un plateau à La Grand-Combe où ils se sont bien comportés en gagnant deux rencontres.

Les Poussins 2 de Chérif étaient en déplacement à Saint Christol lez Alèsoù ils ont concédé leur première défaite sur le score de 2 à 1. Un arbitrage " maison" leur a ôté tout espoir de revenir au score dans les dernières secondes du match, le référé arrêtant la rencontre alors que Joris se trouvait seul face au gardien SAINT CHRISTOLIEN . But de Lonis. Mention cependant à toute l'équipe.Arbitrage à oublier.
Les Poussins1 de Jeannot et Mamour se déplaçaient à La Calmette pour y rencontrer l'équipe locale. Dominer n'est pas gagner, c'est ce que l'on peut retenir de cette rencontre. La première période a été entièrement dominée par les jeunes de l'EFVA qui ont tiré à deux reprises sur les montants, l'équipe locale n'ayant qu'un seule incursion dans notre camp.La deuxième mi-temps était plus équilibrée. Éloi ouvrira le score sur une superbe action collective. Deux grosses erreurs défensive donneront l'avantage à La Calmette qui inscrira un troisième but. Elias en bon capitaine réveillera ses troupes qui se heurteront face à un excellent gardien de but. Il marquera un second but mais la fin du match sera sifflé sur le score de 3 à 2 en faveur de La Calmette. Très bon arbitrage du référé local.
Les Benjamins de Philippe ( notre photo ) disputaient un plateau pour la qualification en coupe Gard-Lozère à Saint Christol lez Alès. Le premier match opposait nos jeunes à nos voisins Saint Ambroisiens score de parité 0-0 dans cette rencontre. La deuxième rencontre était disputée face à Anduze. Victoire 1 à 0 de nos jeunes grâce à un superbe but de Jojo bien servi par son frère Dylan. La troisième rencontre face à l'équipe locale s'est terminée sur un score de parité 0 à 0. St Christol au bénéfice de 2 victoires et 1 nul est qualifié pour le tour suivant. Très bon accueil
Les "moins de 13 ans" de Thierry jouaient face au pays Grand-Combien. Victoire à l'arraché de nos jeunes 3 à 2 dans un match très équilibré. Buts de Nicolas, Lilian et Kévin.
Les "moins de 15 ans de Alain étaient à Bessèges
Très belle victoire de nos protégés 4 à 2 grâce à un hat trick de Matthieu et un but de Thomas.
AU PROGRAMME CE WEEK END
Samedi 29 Novembre
Stade de SAINT JEAN DE VALERISCLE 14H00
Les POUSSINS 1 et 2 accueillent SALINDRES
Stade de LE MARTINET 15H00:
Les Benjamins reçoivent ROUSSON.
Dimanche 30 Novembre
Les moins de 13 ans et les moins de 15 ans se déplacent à Saint Martin de Valgalgues

-------------------
Dimanche 30 novembre 2008 à 16 heures 30 à la salle Le Trianon de " Saint Jean de Valériscle : LOTO organisé par l' E.F.V.A et A.B.B.C
Le réveillon dansant est en ligne sur le site http://efva.ifrance.com