vendredi 22 septembre 2017

Les Mages : conseil municipal du 15 septembre 2017

Ce conseil municipal de rentrée comportait quatre points à l’ordre du jour dont des informations diverses.
Le premier point porte sur une décision modificative concernant la subvention du parc intergénérationnel Francis Gineste dont la compétence est partagée avec Alès Agglo. Mais la subvention que cette dernière doit percevoir n’a pas encore été versée. Il revient donc à la commune des Mages d’en avancer la dépense, sachant que la subvention sera restituée au budget prochain. Il faut par conséquent procéder à une décision modificative du budget. L’attribution de la compensation s’élève à 61 000€ (art 739211). Elle sera alimentée par l’art 6216 (Mise à disposition du personnel = 38 000€), l’art 60612 (énergie et électricité = 5 000€), l’art 6068 (fournitures TAPS = 3000€), l’art 6156 (maintenance =2000€, l’art 6232( fêtes et cérémonies=6000€), l’art 6531 (indemnités= 4000€), l’art 6188 (frais intervenants TAPS = 3000€) soit 61 000€. Voté à la majorité moins un contre (Patrick Manca)
Le deuxième point porte sur une cession de terrains à l’euro symbolique par la famille Darboux au quartier de Baume-Cabrit. Ces parcelles longent le terrain communal sur environ 1 mètre de largeur. Ceci permettrait à l’avenir d’agrandir cette voie notamment dans une partie anguleuse assez étroite. En cas d’élargissement, la commune s’engage à reconstruire à l’identique le mur existant. Voté à l’unanimité.
Le maire expose ensuite, à titre informel, le cas de Monsieur Reverger. Celui-ci a déposé un permis de construire sur un terrain agricole pour édifier un hangar afin d’y garer son matériel et ses tracteurs. La mairie a émis un avis favorable, mais au bout des deux mois réglementaires, le préfet s’oppose à cette construction. Le pétitionnaire a refait une demande car ses terrains sont classés agricoles pour l’un, forestier pour l’autre.(Le maire suspend la séance et lui donne la parole pour qu'il explique la situation)
A la reprise de la séance le maire évoque un texte législatif qui peut faire avancer les choses dans le bon sens.Il s’appuie sur l’article L111-4 créé par ordonnance n°2015-1174 du 23 septembre 2015 dont on peut retenir, entre autres que « Peuvent toutefois être autorisés en dehors des parties urbanisées de la commune les constructions et installations nécessaires à l'exploitation agricole, à des équipements collectifs dès lors qu'elles ne sont pas incompatibles avec l'exercice d'une activité agricole, pastorale ou forestière sur le terrain sur lequel elles sont implantées. Si le conseil municipal, sur délibération motivée , considère que l'intérêt de la commune, en particulier pour éviter une diminution de la population communale, le justifie, dès lors qu'elles ne portent pas atteinte à la sauvegarde des espaces naturels et des paysages, à la salubrité et à la sécurité publiques, etc… il peut donner un avis favorable. A suivre.
En informations diverses le maire donne les raisons pour lesquelles il a dû en urgence faire procéder à la démolition de la maison Battista (déjà évoqué dans Midi Libre) et sur les décisions qu’il faudra prendre pour ce terrain devenu vacant, sachant qu’il faudra le soutenir par un enrochement. 
Une équipe de football (Alès-Sédisud) demande à pouvoir utiliser le stade Alain Pascal. Après discussion notamment sur le fait qu’à l’avenir, si la situation devenait pérenne, il faudrait qu’elle porte le nom des Mages, qu’elle participe à l’entretien partiel du stade, qu'elle s'entraîne sur le petit stade, etc… Accord est donné pour rencontrer les dirigeants dont un est Mageois. A savoir que l’Olympique Mageois s’est à nouveau mis en sommeil et ne l,utilisera plus, et que seuls jouent sur le stade Alain Pascal les jeunes de l’EFVA (qui joueront aussi à Saint-Florent) et les vétérans.La convention avec Sédisud sera d'un an renouvelable.
Le maire annonce que le local de la podologue est terminé et qu’elle y ouvrira son cabinet le 1er octobre 2017. Par contre le cabinet médical est toujours vacant, et l’on cherche un médecin qui veuille bien s’y installer. Faute de quoi, le choix se porterait sur une profession paramédicale.
Concernant Maisons en Partage, il y a du retard car la SEMGA négocie les honoraires de l’architecte jugés trop élevés.
Pour ce qui concerne la fusion avec Alès Agglo , les choses se passent de façon très convenable et il ne devrait pas y avoir d’incidence en terme d’impôts locaux sur la population. Cependant, à terme la loi GEMAPI ( GEstion des Milieux Aquatiques et la Prévention des Inondations) risque d’impacter ces derniers.

Suzanne André donne des infos sur France Palestine et sur la plantation d'un olivier symbole de la Paix au Martinet le 18 septembre.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Philippe-Emmanuel remporte le 1er Prix de Roquevaire

Philippe-Emmanuel Vinolo poursuit son tour de France des Concours de peinture, et force est de constater que, quel que soit, l’endroit où il est expose, ses tableaux sont remarqués et souvent primés. Une façon à lui de se décentraliser pour se faire connaître plutôt que de rester cantonné dans son petit atelier de la Croix de Champgrand. Sa peinture et son choix de reproduire à l’identique ses sujets, quasi photographique plaît aux adeptes du figuratif qui aiment reconnaître ou se reconnaître dans des œuvres où aucun détail ne manque. Le peintre refuse catégoriquement, par nature, de s’émanciper vers la moindre abstraction considérant, à tort ou à raison, qu’il se doit d’être fidèle à l’objet ou le paysage qu’il représente.
Cette fois-ci, c’est à Roquevaire, dans les Bouches-du-Rhône, qu’il a eu l’honneur de remporter le 35ème Grand Prix de Peinture de la ville. Une fierté de plus pour notre artiste Saint-Florentin, d’autant plus que ce tableau lui a pris beaucoup de temps avec une difficulté supplémentaire car, selon lui, la couleur verte et ses dégradés sont ce qu’il y a de plus laborieux à peindre.

mercredi 20 septembre 2017

Les Mages : La société du sou a tenu son assemblée générale

L'assemblée générale de la Société du sou des écoles a eu lieu ce vendredi 8 septembre 2017. Avec un constat très encourageant pour les membres de l’équipe puisque il y de nouveaux arrivants, ce qui porte à 32 l’effectif des membres de cette association dont l’objectif est d’apporter un soutien grâce à une aide à la fois logistique et financière à la communauté éducative du groupe scolaire Joliot-Curie...et cela depuis plus de cent ans !
Les bilans moraux et financiers de l’année écoulée ont montré une situation très saine et dynamique avec une soirée Halloween offerte aux enfants, des animations pendant les lotos , une chasses aux œufs géante, l’ édition d'un livre écrit par les élèves de CE2 de Julie Sanchez, l’inscription aux incollable des classes de ce1 ce2 cm1 et les transports et sorties scolaire de l'année,etc...
Le bureau a été réélu et se compose comme suit :
Président:Vincent Lobligeois
Vice-président: Mickael Charaix
Secrétaire:Laurie Mazaudier
Vice secrétaire : Caroline Terrisse
Trésorier:Lionel André
Vice trésorier: Carine Saint-Dizier
Vice trésorier:Tony Viale
Et quelques décisions ont déjà été prises pour l’année scolaire 2017/18, avec quelques dates à retenir dans l’immédiat :
- 1er octobre sur le stade de Labadie(derrière l’école) vide grenier avec petite restauration et buvettes. (à partir de 7h sur le stade derrière l'école prix du mètre linéaire 1€ )
Réservation au 07 82 931366
-20 octobre castagnade
-18 novembre soirée déguisée salle Fernand Léger avec petite restauration et boissons.
D'autres dates sont à préciser : courant décembre spectacle de Noël à tous les enfants de l'école avec venue du père Noël qui distribuera un cadeau à chaque élèves, loto fin 2017 et un début 2018, carnaval, vide grenier du printemps avec une chasse aux œufs offerte aux enfants. La recherche d’autres pistes, innovantes, sont soumises à la réflexion des parents « afin de ne pas tomber dans la routine. »
En ce début d'année scolaire la société du sou va investir dans du nouveau matériel sportif pour l'école et une entrevue avec le directeur afin de parler de leurs différents projets pour pouvoir les aider au mieux.

lundi 18 septembre 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : la station des Peyrouses bientôt sécurisée

Conformément à plusieurs directives européennes et à la loi sur l'eau de 1992, les points de captage d'eau potable doivent bénéficier d'un périmètre de protection afin d'éviter les pollutions liées aux activités humaines usuelles et de réduire au maximumle risque qui pourrait entraîner une contamination accidentelle de l'eau et par conséquent une crise sanitaire. La mairie de Saint-Florent-sur-Auzonnet étant propriétaire de sa station de captage et de pompage, située aux Peyrouses, elle se trouve dans l’obligation de sécuriser celle-ci. C’est la raison pour laquelle elle a acquis, en supplément des terrains municipaux, une parcelle de terrain d'une superficie de 180 m² qui lui a été cédée gratuitement par la famille Romestant.
S’agissant de la station des Peyrouses, au vu de son implantation et de la conformation des lieux, l’instauration d’un périmètre immédiat a été jugé suffisant.(Il existe en effet trois zones suivant les topographies et les caractéristiques hydrogéologies de la ressource: Un périmètre immédiat obligatoire,un périmètre rapproché obligatoire sauf si le périmètre immédiat est suffisant et un périmètre éloigné facultatif.
Les employés du chantier d’utilité sociale FAIRE ont donc débroussaillé tout cet espace, abattu les arbres gênants et fait place nette.
Ensuite l’ensemble sera entièrement clôturé afin d’éviter toute intrusion.
Lorsque les travaux seront terminés la station des Peyrouses sera conforme à la réglementation en vigueur.

jeudi 14 septembre 2017

Les Mages : Pierre Lambouroud s'en est allé

Bien qu' authentique  Mageois , Pierre Lambouroud n'en a pas moins marqué tous ceux qui le connaissaient bien au delà de la vallée de l'Auzonnet . Instituteur au Martinet, puis directeur  à Saint-Florent et à Saint-Ambroix où il prendra sa retraite,  il a longtemps demeuré aux écoles de Saint-Florent-sur-Auzonnet  où son épouse Raymonde a exercé tout au long de sa carrière.
Tous  deux, on ne peut pas les dissocier tant ils étaient fusionnels, ont participé avec une volonté farouche et obstinée à promouvoir pour leurs élèves, la plupart d'un milieu modeste,  cet enseignement  généreux,  expansif, libérateur et épanouissant  qui donne à tous la même égalité des chances.
Et ce rôle d'éducateur ne se limitait pas à dispenser leur savoir dans le temps réglementaire. Le mercredi c'étaient les sorties à la neige au Mas de la Barque, les rencontres sportives et les sorties en pleine nature. Et ce dévouement exemplaire pour l'école publique, pour les valeurs républicaines et laïques, demeure gravé dans la mémoire des élèves, aujourd'hui adultes, en majorité retraités qui ont croisé la route de ces maîtres d'école hors du commun.
Citoyen responsable et militant, Pierre s'est aussi investi dans la vie associative au sou des écoles, parce qu'il fallait bien financer les projets scolaires et extrascolaires, syndicale à la CGT et politique (PCF) pour défendre la classe ouvière,et à la municipalité de Saint-Florent pour participer à la gestion de la commune.
Chantre de « Volèm viure al país » Pierre était un passionné de la Cévenne et de l'Occitanie. Pêcheur exceptionnel, chercheur de champignons pugnace, il adorait passer l'été en camping à Bagnols-les-Bains.
Depuis quelques temps sa santé s'était détériorée, mais il gardait le même entrain et la même volonté de vivre. Rien ne laisser présager son décès brutal là-bas à Bagnols-les-Bains, dans la Cévenne qu'il aimait tant.
Ses obsèques ont eu lieu au funérarium de Saint-Martin-de-Valgalgues en présence d'une foule d'amis venus lui rendre un dernier hommage.
En ces douloureuses circonstances, Midi libre présente ses sincères condoléances à la famille dans la peine.

Les Mages : Bruno et Stéphanie se sont dit "oui " pour la vie

Ce samedi, le beau temps était de la partie et  une belle effervescence régnait dans la salle des mariages où familles et amis étaient réunis pour assister au mariage de Bruno Régula, notre sympathique mécanicien et gérant de la station-service des Cambons avec Stéphanie Serre, la charmante esthéticienne qui s’est installée il y a une dizaine d’années aux Mages.
En avant-propos aux formalités habituelles d'état-civil, la maire-adjoint Myriam Boyer  s'est adressée avec émotion au jeune couple et à l'assistance « En tant qu’officier d’état civil c’est toujours un honneur de recevoir un couple qui a choisi la voie de l’engagement mutuel, mais aujourd’hui c’est avec beaucoup d’émotion et un immense plaisir que je vous accueille, Stéphanie et Bruno pour célébrer votre union. Après 14 ans d’amour, après un petit Stan magnifique, vous avez choisi de vous unir par les liens du mariage. Ce mariage n’est pas pour moi un mariage comme les autres car je vous connais bien tous les deux et vos parents…Soyez heureux ! Que cette journée reste pour vous inoubliable…»
Midi Libre présente tous ses vœux de bonheur et de prospérité à cette sympathique  famille.

lundi 11 septembre 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : conseil municipal du 4 septembre 2017

Ce conseil municipal de rentrée comportait sept points à l'ordre du jour .
Celui concernant la mise à disposition d'un local communal (à l'Amicale Gauloise) le maire expose qu'il devra être remis à la prochaine réunion car les précisions demandées aux services juridiques  ne sont pas encore parvenues en mairie. Sur les six autres sujets restant à débattre, cinq ont été votés à l'unanimité et le dernier (concernant le recrutement d'un agent technique) l'a été par 12 voix pour et 2 contre.
Le lancement de la procédure de cession d'une partie d'un chemin rural est motivé par le fait que cette voie communale située au hameau de Mercoirol n'est plus utilisée par le public. Ce chemin desservait un mas occupé autrefois par plusieurs propriétaires, mais aujourd'hui il n'en reste plus qu'un. Celui-ci demande d'acquérir une partie de ce chemin rural.. Compte des éléments précités,le Conseil Municipal décide à l'unanimité de lancer la procédure de cession des chemins ruraux, avec au préalable une en quête publique .
Ensuite le maire rappelle les grandes lignes du schéma de mutualisation des services proposé par Alès Agglomération (25 pages) dont chaque conseiller a été destinataire. Ce schéma de mutualisation des services est soumis à l'avis des conseils municipaux conformément .Après discussion le schéma  2017-2020 est adopté à l'unanimité.
Une demande d'occupation temporaire de la Maison de la parentalité située place Jean Foissac est formulée par le Conseil du Département du Gard qui souhaite permettre à Alès Agglo d'utiliser  ces locaux pour organiser des ateliers d'éveil pour son relais d'assistantes maternelles .Ces locaux seront utilisés à raison de trois jours par mois.. La durée de la convention est de trois ans à compter du 1er janvier 2017 et ne pourra en aucun cas faire l'objet d'une reconduction tacite. Voté à l'unanimité
Le débat porte ensuite sur une demande de subvention concernant  la tranche 2 du le projet de création d'un réseau de collecte des eaux usées aux quartiers de la Bruyère et le Carail Nord . L'opération est estimée à 185.000,00 € HT soit 222.000,00 € TTC.
Cette aide financière sera sollicitée auprès du Conseil Général et de l'Agence de l'Eau. Parmi les différents critères on note celui de s'engager à réviser le PLU afin de prendre en compte les conclusions des schémas directeurs d'alimentation en eau potable et d'assainissement. Le maire note aussi une urgence à changer les pompes et construire le périmètre de sécurité à la station des Peyrouses. D'autre part cette compétence deviendra communautaire en 2019. Voté à l'unanimité
Le maire expose qu'il y a nécessité de créer d'un poste d'adjoint technique territorial à temps non complet. (soit 30 heures par semaine) pour intervenir dans le cadre scolaire et entretien des bâtiments communaux. Ce qui implique la modification du tableau des emplois  à compter du 1er janvier 2018. Le conseiller  d'opposition Antoine Sanchez indique qu'il votera contre comme il l'a déjà fait précédemment pour un cas identique car il semblerait que ce soit le même cas de figure et que ce recrutement concerne une personne apparentée à un conseiller municipal.
Voté par 12 voix pour et 2 contre.
Comme cela  a été le cas l'année dernière, l'association « Les rêveurs de Sainte Barbe » de Molières-sur-Cèze, demande à louer la salle Aragon au tarif préférentiel « association ». Le conseil municipal, après avoir délibéré décide de leur louer la salle au même tarif ,soit 900 €, à titre exceptionnel pour l'année 2017. Voté à l'unanimité.
Le dernier point concernant la mise à disposition d'un local à l'Amicale Gauloise est remis à un conseil municipal ultérieur, faute de d'éléments insuffisants puisque les services juridiques n'ont pas encore fait parvenir les documents demandés par le Maire..

vendredi 8 septembre 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Le quartier de Ribot bientôt en ligne ?

Raymond Reboul, Gérard Catanèse et Christian Diblasi

Les choses évoluent favorablement au quartier de Ribot, concernant les dysfonctionnements téléphoniques dont nous avons fait état lors d'éditions précédentes. Ce mardi, le responsable élagage de l'opérateur Orange Christian Diblasi était sur place, en compagnie du maire Gérard Catanèse et de l'adjoint Raymond Reboul, afin d'identifier les causes de ces pannes récurrentes.
A l'évidence, il s'agit d'une emprise sauvage des branches d'arbres sur les fils aériens, téléphoniques et électriques posés sur des pylônes qui appartiennent à ERDF. Orange n'en est que locataire. Ces pylônes ont été implantés depuis des décennies en choisissant à l'époque le plus court chemin, sur 500 mètres environ, à travers des propriétés privées alors entretenues par leurs propriétaires. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, et cette déshérence a permis à la végétation envahissante de se développer avec les conséquences qu'on connaît.
S'agissant de propriétés privées, l'élagage en incombe aux propriétaires. Ces derniers seront recensés via le cadastre. Ils recevront un courrier de mise en demeure à cet effet.
En attendant que ce problème soit réglé, si cela s'avère nécessaire,  Orange devrait disposer provisoirement un fil à même le sol afin que les dysfonctionnements soient réglés. Un des abonnés demande que la ligne passe désormais le long du chemin municipal en évitant ainsi les propriétés privées. D'après le technicien, cet allongement, important entraînerait une trop forte déperdition, voire une perte du flux Internet.

jeudi 7 septembre 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : un curage des fossés préventif en cours

L'entretien des fossés qui bordent les chemins communaux incombe à la commune. Ces cours d'eaux temporaires servent de drain et jouent un rôle essentiel pour canaliser les eaux de pluie qui doivent pouvoir s'écouler normalement sans déborder sur la voirie. Et encore plus depuis que les épisodes cévenols récurrents s’abattent sur notre région.
Ces travaux sont réalisés par les services techniques qui procèdent, selon le cas, deux fois par an,  à un débroussaillage simple, ou lorsque celui-ci s'avère insuffisant à un curage  qui permet à la fois de débarrasser le fossé des mauvaises herbes tout en rectifiant son profil.
Cette opération va durer environ un mois. C'est le temps qu'il faut pour curer environ le 4 km de fossés communaux dont les bourbes sont amenées au dépôt des Peyrouses.
Philippe Forestier et Jocelyn  Reboul sont chargés de cet entretien. Pour ce qui concerne les chemins ruraux, rappelons qu'ils doivent être entretenus par les propriétaires riverains.

mardi 5 septembre 2017

Les Mages : une rentrée en musique à l'école


Pour le ministère de l'Education, le développement de la pratique collective de la musique est essentiel pour bâtir l'école de la confiance. C'est pourquoi le ministre avait souhaité une « rentrée en musique », ce lundi 4 septembre 2017. Une manière (non obligatoire cependant) de marquer de manière positive le début de l'année dans tous les établissements scolaires de France et d'Outremer. Il s'agissait en fait de proposer aux élèves, qui étaient déjà présents l'année précédente, d'accueillir leurs nouveaux camarades, surtout les maternelles, en musique. Une manière chaleureuse de leur souhaiter la bienvenue.
C'est ainsi que ce lundi après-midi, aux Mages, pendant la récréation, tous les élèves du primaire ont interprété un chant des « Amis de tous enfants du monde » appris l'année dernière avec Geneviève Ruiz, l'intervenante en musique. Ce groupe, créé en 1985,  s'est donné pour objectif de chanter pour éveiller dans le cœur de chacun l'Espérance en un monde meilleur et l'attention aux enfants du monde les plus démunis. Vaste et beau programme !
PS : Cet article ne paraîtra pas dans Midi Libre (refusé "car énormément de copies en attente, donc un papier par commune et par rentrée...".)

Saint-Florent-sur-Auzonnet : une rentrée réussie


La rentrée des classes s'est déroulée dans d'excellentes conditions en présence du maire Gérard Catanèse et Danielle Varet conseillère municipale. Après s'être présenté, le nouveau directeur Loïc Missonnier  a fait l'appel des élèves qui se sont ensuite dirigés avec leur maître(sse) vers sa classe où ils passeront toute une année scolaire que nous leur souhaitons studieuse et réussie.
Les effectifs se répartissent de la façon suivante :
Petite et moyenne section : 22 élèves, enseignante : Martine André, ATSEM : Atsem: Marjorie Mérino 
- Grande section et CP : 18 élèves, enseignante : Malory Garcia, ATSEM : Atsem : Emilie Nicosia et Clarice Niel 
- CE1 et CE2 : 18 élèves, enseignant : Loïc Missonnier (directeur) et Léa Journes le mardi (jour de décharge )
- CM1et  CM2 : 26 élèves, enseignante : Eva Delais
L a semaine de quatre jours ayant été rétablie les classes fonctionneront les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30.
La cantine de 12h00 à 13h20
La garderie de 7h00 à 9h00 et de 16h30 à 18h00
Pour ce qui ne l'auraient pas encore fait, les inscriptions ont lieu à la Mairie

Les Mages : une rentrée des classes réussie


La rentrée des classes s'est déroulée dans d'excellentes conditions. Après les mots de bienvenue du Directeur Jean-Michel Bros, chaque enseignant a fait l'appel de ses élèves. Après quoi chaque petit groupe s'est dirigé vers sa classe.
Cette année, la composition des classes est le suivante:
PS-MS : Carol Charbonnier, atsem Maryline Chapuy : 23+8=31élèves
MS-GS : Dominique Campillo, atsem Mme Marie-Laure Tirano : 15+10=25 élèves
GS-CP : Patricia Hannouz, atsem Mme Nathalie Argillier : 13+7=20 élèves
CP M : Jérôme Gorce : 23 élèves
CE1: Aurélie Meyrueix : 26 élèves
CE2 : Rachel Cellier (complément Mme Chloé Pierson le jeudi) : 28 élèves
CE2-CM1 : Julie Sanchez (complément Mme Chloé Pierson le lundi) : 8+12=20 élèves
CM1-CM2 : Mme Sylvaine Roux : 15+5=20 élèves
CM2 : Jean-Michel Bros (décharge de direction le vendredi Mme Chloé Pierson) : 27 élèves 
BCD : Cindy Donnée ; 
Aide-administrative : Chantal Vicente 
Effectif total en baisse par rapport à l’année précédente : 220 élèves (233 en 2016-2017)
A noter que, cette année, conformément aux directives du ministre de l’Éducation Nationale, une action en lien avec la « rentrée en musique » était organisée pendant la récréation de l'après-midi. La chanson « Amis des enfants du monde » interprétée par toutes les classes élémentaires .
A partir de cette rentrée scolaire 2017/2018, la semaine de 4 jours est à nouveau instaurée aux Mages.
Les cours auront lieu : lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 11h 30 et de 13h30 à 16h30
Garderie : lundi, mardi, jeudi, vendredi de 7h00 à 8h30 et de 16 30 à 18h30
Cantine :  lundi, mardi, jeudi, vendredi de 11h30 à 13h 30.
Le Directeur reçoit sur rendez-vous : tel : 04.66.25.74.93
 Ce.0301447k@ac-montpellier.fr 

vendredi 1 septembre 2017

Les Mages : Bernard Roudil nommé sous-préfet de Tournon-sur-Rhône

Bernard avec le maire de Tournon et le sénateur de la Drôme voisine
Le Mageois Bernard Roudil vient de prendre ses fonctions à la Sous-préfecture de Tournon-sur-Rhône dans l'Ardèche. Cet énarque qui a grandi aux Mages, y a fréquenté l'école maternelle et primaire, y a été joueur à l'Olympique Mageois, poursuit ainsi sa carrière dans le corps préfectoral, une fonction qu'il a choisie en sortant de l'ENA parce qu'il aime les gens et qu'il apprécie les contacts humains.
Après avoir exercé un peu partout sur le territoire, au gré des nominations, de Poitiers à Nyons en passant par Calvi, Auxerre, Avignon, Rochefort, Colmar, Nyons, il vient de s'installer dans la principale sous-préfecture de l'Ardèche. Avec cependant un détachement à la ville de Paris comme Directeur de la prévention des risques civils, qu'il a quittée après 6 ans parce que le contact avec les acteurs de terrain et les gens simples lui manquaient.
Homme à la fois débonnaire et rigoureux, Bernard a gardé cette simplicité et ce sens  du contact qu'on lui connaît bien ici. Soucieux de mener à bien sa mission, passionné du service public, attaché au respect des valeurs républicaines et doué pour la négociation et la résolution des conflits avant qu'ils ne prennent de l'ampleur, Bernard a laissé un excellent souvenir auprès des élus de tous bords, des syndicats, même les plus coriaces, et des gens d'ici ou d'ailleurs tout simplement.
Même si, lors de son long parcours, il a rencontré des centaines de maires, visité autant de communes aussi attachantes les unes que les autres, connu des élus politiques et des corps constitués de haut rang,  son cœur bat toujours aussi fort pour Les Mages à laquelle il reste profondément attaché et dont il connaît toute l'actualité en lisant tous les jours Midilibre.fr.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : vers une solution pour les problèmes téléphoniques à Ribot

Un élagage est devenu indispensable
Suite aux protestations légitimes des usagers de Ribot qui avaient alerté le maire Gérard Catanèse, sur le dysfonctionnement récurrent de leur réseau téléphonique, ce dernier avait adressé un courrier à la Direction d'Orange avec copie aux conseillers départementaux Jacky Valy et Cathy Chaulet, la députée Annie Chapelier ainsi qu à Midi Libre qui en avait fait écho. .
Et il semblerait que ce soit notre article qui ait fait réagir très rapidement les responsables de l'opérateur comme en atteste le courrier qui a été adressé par Christian Diblasi (Correspondant Élagage) au maire de Saint-Florent: « Je me permets de revenir vers vous suite à l'article paru le 26 août dans Midi Libre . Pouvez-vous me contacter à ce sujet en fonction de vos disponibilités afin que nous puissions convenir d'un rdv et étudier ensemble une solution. »  Avec en annexe « Notre société Orange, propriétaire de la ligne téléphonique longeant le Chemin de Ribot, vous signale qu'un ou plusieurs arbres dépendants de votre commune sont à élaguer sur tout le tracé du câble sur artère ENEDIS. En effet, lors d'une intervention, nos techniciens ont diagnostiqué que notre câble présentait des défauts sur cette zone avec par endroit une végétation non élaguée. Le changement du câble ainsi que la remise en conformité de notre réseau n'ont pu être réalisés ; Attention la ligne ENEDIS risque d'être imputée prochainement »
Dès ce mardi 5 septembre le maire a rendez-vous sur place à Ribot avec le responsable de l'élagage. La solution des problèmes semble donc en bonne voie.

jeudi 31 août 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : une divagation des animaux qui pose problème

L'âne est-il celui qu'on croit ?
La récurrence des animaux qui errent sur la commune navre et exaspère quelque peu le maire, Gérard Catanèse. « Il y a eu des ânes, des brebis à deux reprises. Branle-bas de combat car cela arrive souvent le week-end. La gendarmerie alertée appelle entre autres la SPA et le maire pour régler le problème. Ça fait beaucoup de personnes dérangées pour une simple négligence ! » et de poursuivre « Ceci est également valable pour les chiens qui déambulent dans le village et signent leur passage avec des crottes. Nous recevons des plaintes pour des aboiements qui concernant bien souvent les mêmes responsables. » 
Il a décidé de rappeler que la divagation des animaux est interdite car, en cas d'accident, la responsabilité du propriétaire est totale.
Alors il leur lance un appel, comme une supplique, au nom de tous ses administrés : «  Amis propriétaires d'animaux, s'il vous plaît, gardez les chez vous et faites en sorte qu'ils ne s'échappent pas. Un minimum de civisme pour un maximum de bien vivre ensemble  »

Les Mages : la gratiféria a connu un grand succès

La Gratiféria s’est tenue samedi dernier devant le temple. Elle a connu un grand succès, beaucoup de monde, beaucoup de partages d’objets. Une belle après-midi où tout le monde a pris le temps d’échanger, de partager, de papoter, de prendre le goûter ensemble.
Cette manifestation organisée par “L’Arbre Cévenol” de Saint-Ambroix a donné une idée concrète de la philosophie du SEL (Système d'échange local de produits ou de services)
Si la gratiféria peut se résumer par la formule « Un marché 100% gratuit. Amenez ce que vous voulez ou rien...Repartez avec ce qui vous plaît ! ».On y dépose des objets dont on n'a plus l’utilité sans rien attendre en retour. Un principe de vie en société qui a banni le terme « mercantile » de son vocabulaire, où le seul bénéfice est celui du partage solidaire. Dans notre société de consommation d’objets jetables les échanges au sein du SEL permettent de pratiquer une consommation plus locale, moins abondante qui rend les choses plus durables (devenues inutiles pour certains, elles les sont pour d’autres)
Mais un des autres aspects du SEL  consiste en des échanges de services et compétences sans qu'il soit question contribution financière. Ainsi, si de nombreuses personnes qui ne ont pas assez riches (en euros) pour acheter ce dont elles ont besoin; disposent cependant de temps, de compétences ou de produits..
Au sein du SEL, elles échangent entre elles, sans argent, grâce à une unité de mesure basée sur la réciproque, une monnaie de compte, locale et compensable uniquement entre les membres du SEL.
Ce principe de vie en société, voire de civilisation, qualifié de plus durable, plus équitable, plus enrichissante et plus égalitaire humainement par ses disciples, abolit ainsi toute forme de monnaie « banquière » ainsi que la hiérarchie des services en fonction des diplômes.
Dans le SEL, chacun, quel que soit son statut et son rang social peut  trouver des ressources qui lui manquent mais aussi retrouver la satisfaction d’offrir ses compétences ou son temps en échange.
Ainsi  tous ont le même statut ; toutes les compétences sont reconnues et valorisées.
Pour tout renseignement : tel 06 63 82 77 84 ou 06 08 16 95 92
arbre.cevenol@free.fr

mercredi 30 août 2017

Les Mages : encore un bon résultat de Thomas Pascal

C'est au rallye des Monts du Vaucluse qui s'est déroulé le week-end dernier aux alentours de Carpentra que Thomas Pascal accompagné de Franck Saumade en copilote  se sont octroyé encore un bon résultat avec la 3e place de la classe et une 34e place au général.
En effet après une petite erreur de sa part lors de la première journée il est rentré à la 3e place de classe et 41e au général. Le lendemain, il a essayé de rattraper le temps perdu la veille, s'est hissé à la 34e place du général, sans décrocher cependant la deuxième marche de sa classe. Un résultat tout de même satisfaisant et encourageant, tout cela grâce à tous les partenaires qui le soutiennent.
Prochain rendez vous pour le rallye des Camisards les 15 et 16 septembre.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : la secrétaire de mairie s'est mariée

Des mariés euphoriques !
Photo de famille
Avec le maire-adjoint Jean-Pierre Beauclair
Ce samedi, il faisait un temps superbe et  une grande effervescence régnait sur la place de la mairie. Beaucoup de chaleur aussi dans tous les sens du terme dans la salle des mariages bondée d'invités pour assister au mariage de Dominique Beillaud, ingénieur avec Cyrille Abdelli, agent administratif à la mairie de Saint-Florent-sur-Auzonnet.
En avant-propos aux formalités habituelles d'état-civil, le maire-adjoint Jean-Pierre Beauclair  s'est adressé avec émotion et humour au jeune couple et à l'assistance « Aujourd'hui, c'est pour moi un double plaisir. D'abord c'est toujours une joie d'unir deux personnes, mais en plus j'ai le plaisir de marier la secrétaire de mairie que j'apprécie et avec qui je travaille tout au long de l'année sans parfois la ménager. Dominique, sa réussite professionnelle, il ne la doit qu'à lui-même, par ses capacités, sa volonté, sa persévérance et ça ce n'est pas donné à tout le monde. Exigeant envers lui-même et envers les autres. Tout deux se sont rencontrés il y a 14 ans et pour leur plus grand bonheur cette famille s'est agrandie. Tout d'abord avec Axel qui a aujourd'hui 9 ans, puis Gabin 7 ans leur deuxième garçon. Cyrille est une bosseuse. Elle a une grande conscience professionnelle. C'est une femme, une maman, et une future épouse toujours joyeuse et pleine de vitalité ».
Une ambiance chaleureuse et décontractée planait sur la salle des mariages. Des plaisanteries qui fusaient pendant le discours du maire, bref une cérémonie qui, sans aucun doute, laissait augurer d’une noce très festive et très enjouée.
Midi Libre présente tous ses vœux à cette sympathique  famille.

Les Mages : la FFF s’informatise

Séance studieuse pour les responsables de clubs
Ce mardi 22 août 2017 en soirée à la salle Fernand Léger s'est déroulée une session de formation organisée par le district du Gard de la Fédération Française de Football.
Cette formation était dispensée par Guillaume Dathueyt (secrétaire général du district du Gard et président de la commission formation et informatique de ce même district) et Fatiha Badaoui (membre de la commission formation et informatique). Elle avait pour but d'équiper et de former les dirigeants de clubs, arbitres et délégués du secteur aux nouvelles technologies informatiques. Ainsi la traditionnelle feuille de match papier disparaît progressivement et elle est remplacée par la FMI (feuille de math informatisée) dont le support est tout simplement une tablette. La fédération française de football ayant mis en place une application....
La soirée s'est terminée autour d'un verre de l'amitié. Les organisateurs ont vivement apprécié le prêt de la salle par la municipalité des Mages.

lundi 28 août 2017

Les Mages : Quentin s'en est allé à l'âge 15 ans

Lorsqu'il est né, il a fait l'immense bonheur de ses parents Daniel et Béatrice, parce qu'après de vaines tentatives, convaincus que toute naissance leur était impossible, ils avaient adopté Bastien.
Et puis, comme un miracle, comme une récompense pour la pieuse Béatrice, Quentin est venu au monde ! Que du bonheur !
Et cette famille belle et attachante faisait l'admiration de tous, unanimement appréciée.
Et puis, hélas, Béatrice s'en est allée  au mois de mai 2016, terrassée par un mal implacable.
Midi Libre avait alors écrit « Cette mère de famille exemplaire, très investie dans la vie paroissiale, très appréciée pour sa gentillesse et son dévouement, jouissait de l'estime générale,  Elle a lutté de toutes ses forces contre ce mal impitoyable qui a fini par la terrasser. Un courage et une volonté qui imposent le respect…Grâce au soutien permanent de Daniel, de ses fils Bastien et Quentin, de sa maman et à sa foi inébranlable, elle n'a jamais rien lâché, n'a jamais fait paraître sa souffrance et ne s'est jamais plainte. « Elle m'a donné une leçon de vie »  dira le prêtre. »
Et puis  la vie a continué, malgré tout, pour cette famille sans maman , avec un papa qui a tout fait pour compenser cette cruelle absence, afin que ses enfants soient heureux et épanouis.
Mais, hélas, saura-t-on jamais comment le destin tisse sa toile ? Pourquoi le malheur frappe une nouvelle fois à la même porte ?
Le gentil Quentin s'est noyé alors qu'il était en vacances,  qu'il était joyeux, qu'il aimait la vie, qu'il avait plein de projets, plein de rêves, qu'il pensait à la rentrée, à ses copains, à l'avenir, tout simplement.
Le petit ange a rejoint sa maman .  Il avait 15 ans.
Ses obsèques ont eu lieu en présence d'une foule immense profondément affligée…
 En ces douloureuses circonstances, Midi Libre présente ses sincères condoléances à Daniel, à Bastien et à la famille dans la peine.

dimanche 27 août 2017

Les Mages : la maison « verrue » et squattée a été démolie


Il ne reste plus à démolir que la partie "habitable"
Vue très partielle des immondices
Cette maison avait été cédée à la commune par les ayants-droit de monsieur Batista après qu'ils en aient refusé l'héritage à son décès. Ce dernier l'avait construite et agrandie sans se préoccuper du permis de construire, des règles d'urbanisme avec des malfaçons notoires,  empiétant notamment une zone inondable. Les travaux n'avaient jamais été terminés et l'édifice s'avérait dangereux.
C'est pourquoi, lors du conseil municipal du 8 mars 2016 le maire avait proposé d'accepter cette donation avec pour objectif la démolition du bâtiment par mesure de sécurité.
Et les choses sont allées plus vite que prévu. Nonobstant le fait que les jeunes et les enfants s'y introduisaient pour jouer, la partie habitable avait été squattée par un individu qui l'avait transformée en un immense dépôt d'ordures et d'excréments sur les deux étages et dans l'escalier. Impossible d'y pénétrer tant le lieu était devenu pestilentiel.
Ces derniers jours, l'homme avait fini, semble-t-il, par le quitter en y abandonnant son chien. La pauvre bête a été récupérée in extremis, dans un état lamentable, quasiment morte de faim et de soif.
Alerté, le maire Jean-Claude Paris a pris une décision radicale. Plutôt que de faire évacuer  les tonnes d'immondices accumulées par l'indélicat (il y en aurait eu pour plusieurs milliers d'euros par une société spécialisée), il a choisi de faire démolir immédiatement le bâtiment, avec, par la même occasion, l'évacuation des détritus.
Jeudi matin l'entreprise Jouvert a procédé à l'abattage de la bâtisse. Il a fallu auparavant couper l'électricité, non sans mal, puisque une fois le compteur coupé, il y avait encore du courant, et que le maire a eu beaucoup de difficultés à mobiliser EDF !
Maintenant, il faut attendre le retour du voisin mitoyen pour terminer les travaux, ne serait-ce que pour pouvoir accéder à la partie basse de la maison en passant par son terrain.
Lorsque place nettes sera faite, l'espace libéré sera destiné à un autre usage…Et cela fera partie des futurs projets de la commune. En attendant, il pourra certainement servir de parking.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : dysfonctionnement téléphonique à Ribot

On a beau taper sur les touches, rien ne vient...
Au moins quatre habitants du hameau de Ribot subissent les contrecoups d'une alimentation téléphonique qu'ils jugent en mauvais état avec pour conséquence des ruptures de téléphone, Internet et télévision exaspérantes car aucune solution ne semble se dégager du côté de l'opérateur Orange.
Ainsi trois interventions depuis le 17 mai pour l'un, plusieurs semaines sans communication téléphonique pour un autre, quatre interventions par les techniciens Orange pour son voisin et ligne suspendue depuis, et régulièrement perte de la fonction internet  avec incidence sur le fonctionnement des son entreprise pour le dernier. Tout cela commence à bien faire pour chacun des abonnés « Les techniciens d'Orange savent que le câble d'alimentation du hameau est est pourri. Mais le chantier semble trop important pour être mis en route pour un particulier ». Ils ont effectué eus-mêmes des travaux pour dégager la ligne existante des branches sur leur terrain.
Alors, en désespoir de cause, ils se tournent vers le Maire le priant de s'engager au nom de la commune « Vu qu'il s'agit d'un problème collectif ». Ils souhaitent de préférence qu'une nouvelle ligne soit installée au bord de la route vers Ribot.

jeudi 24 août 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Gilles Chapel exposera à Nîmes pour la corrida des vendanges

Gilles Chapel  est un artiste aux multiples talents à la fois,professeur d'arts plastiques, peintre et céramiste, éclectique dans le choix de ses sujets et de ses supports avec une prédominance partagée entre l'art japonais à la fois poétique et raffiné dans lequel il a baigné pendant sa jeunesse  et l’art tauromachique où prédomine l' exubérance hispanique qu'il a connue en s'installant à Nîmes .
Et l’artiste s’est donné les moyens de ses ambitions avec un atelier superbe où rien ne manque, notamment un four aux dimensions impressionnantes, capable de cuire en une fois la valeur d’un m3 de matière, à plus de 1000° pendant plusieurs heures. Ainsi, s'il façonne beaucoup de bustes de samouraïs , une passion acquise lors de ses séjours au Japon où il a été initié à la céramique par un maître nippon,  son autre passion est née  lorsque jeune lycéen il a fait connaissance de Nimenio II et de sa famille. Ils lui communiqueront leur vénération  pour la corrida,  que Gilles Chapel traduira  sur ses toiles, ses céramiques, notamment les vases d'Anduze en partenariat avec la poterie de la Madeleine.
Cette fois,  à l’occasion de la corrida des vendanges, il va exposer plusieurs de ses œuvres à la galerie "Plumes et curiosités"  à Nîmes. Parmi les pièces, il y aura ce superbe "torero à l’habillage", en terre cuite qui a nécessité de nombreuses  heures  de travail , du moulage à la cuisson en passant par l’émaillage. Le corps est simplement patiné alors que le costume apparaît tout en lumière . Un torero qui, d’ailleurs, a la même posture que les samouraïs qui trônent aussi dans l'atelier. Tous des hommes de combats, fiers, dignes et cambrés pour montrer à la fois leur force d'âme et leur héroïsme. Gilles Chapel exposera aussi diverses pièces taurines dont des frontaux à cornes. Ses œuvres sont visibles à la poterie de la Madeleine à Anduze, à Québec (Canada) à la galerie RM et sur son site son site : gilleschapel.com

mercredi 23 août 2017

Les Mages : la rentrée se prépare à la Tourette

Le staff de la Tourette n'a pas chômé pour préparer les activités du second semestre
Après un été particulièrement caniculaire pendant lequel de nombreux d’entre eux ont dû rester à l’abri dans leur maison, il est temps maintenant pour les seniors de la Tourette de se retrouver et de participer aux diverses activités proposées par le club.
Les administrateurs n’ont pas chômé pendant cette relaxe estivale. Ils se sont retrouvés pour préparer un deuxième semestre convivial et actif. Comme d’habitude.
Les programmes seront distribués dès la rentrée qui aura lieu le 5 septembre 2017 avec une après-midi festive consacrée aux jeux de société.
Les places pour de l’atelier de porcelaine sont encore disponibles. S’adresser à l’animatrice bénévole Aimée Le Mercier au 04 66 24 81 95.
Le 12 septembre après-midi, journée champêtre à Notre Dame des neiges. Prévoir un covoiturage.
Les personnes intéressées peuvent rejoindre le club. Les adhésions seront prises jusqu’au 15 octobre 2017.

lundi 21 août 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : l'école se prépare pour la rentrée

Visite de l'école par le maire Gérard Catanèse et Julien Clémençon
Le chemin a été bétonné pour éviter les embourbements désagréables
Quelques petits travaux courants ont été effectués pendant les vacances au groupe scolaire, à la demande des enseignants. Ainsi les employés municipaux ont posé des porte-manteaux, remplacé des ampoules, recollé des faïences, et procédé à quelques raccords de peinture. De même le chemin d'accès à l'école a été bétonné afin que l'on ne s'embourbe plus en cas de pluie
Quatre petits bancs pour la maternelle remplaceront les deux qui ont été volés lors de la fête de l'école. Désormais toutes les classes bénéficieront d'une liaison Internet.
Tout est donc prêt pour que la rentrée et l'année scolaire soit réussie avec une équipe pédagogique en partie renouvelée (après le départ de Marie Gandon  et Marie Demoulin) .
Directeur : Loïc Missonnier, Martine André, Eva Delais et Malory Garcia.
La rentrée aura lieu le lundi 4 septembre 2017.
L a semaine de quatre jours ayant été rétablie les classes fonctionneront les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h00 à midi et de 13h30 à 16h30.
La cantine de midi à 13h20
La garderie de 7h00 à 9h00 et de 16h30 à 18h00
Pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, les inscriptions ont lieu à la Mairie

dimanche 20 août 2017

Les Mages : une fête votive réussie

La fête votive des Mages est une des plus importantes de la région depuis que petit à petit les villages de la région n'en ont plus organisées, faute d'affluence, faute de forains. Celle de notre village s'est déroulée pendant quatre jours dans une très bonne ambiance, avec une belle fréquentation placée sous les auspices d'un temps superbe.  Et aucun incident désagréable à déplorer.
Les manèges pour petits et grands, les jeux forains, les orchestres, bals et apéros musicaux ont connu leurs succès habituels. Le point d orgue de ces derniers a été celui du dimanche soir animé par Ricoune, chanteur populaire de chez nous, amuseur et joyeux luron pagnolesque, véritable boute-en-train des fêtes et des ferias du Midi depuis plus de vingt ans, qui enflamme le public avec ses chansons festives. entraînantes, joyeuses, égrillardes sans jamais être vulgaires, que l'on reprend en cœur telles que la vache, un petit Ricard dans un verre à ballon, Nicollin, la crapola et d'autres, plus sérieuses qui démontrent l'attachement de ce chanteur à ses racines méridionales des Cévennes à sa Camargue natale...Quand il s'arrête, on en redemande ! Un beau succès, à refaire I

Les Mages : Le tournoi double mixte du Tennis-Club Les Mages est fini

Les finalistes...
...et les vainqueurs.
Comme chaque année c'est avec un réel plaisir partagé et dans une excellente ambiance que s'est déroulé ce tournoi, mais voilà c'est déjà fini ….
Les équipes finalistes n'ont pas failli à la tradition du déguisement. Elles se sont présentées au public, la première Candice et Fabien vêtus aux couleurs de l'OM et s'est inclinée en deux sets face aux All Blacks Edwige et Julien et leur Haka très particulière !!!
Le premier set a été gagné 6/1, le deuxième set fut acharné 7/6 au tie-break. Nous avons vu du beau tennis, une belle technique maîtrisée, les plus beaux coups de tennis quoi … et toujours dans le respect des adversaires. Félicitations aux vainqueurs les All Blacks.
Un apéritif suivi d'un repas au club a clôturé cette belle soirée. 
Bonne humeur, convivialité étaient de mise.
Maintenant place au tournoi doubles dames et doubles messieurs. Les inscriptions se font jusqu'au 18 août par mail ou au tableau affiché au club. Les finales auront lieu le samedi 9 septembre 2017 à 18 heures. Ce tournoi se déroulera par élimination directe.
Le Tennis-Club Les Mages prépare déjà la rentrée de septembre.
Les inscriptions des équipes suivantes sont ouvertes : coupe de l'amitié (féminine) le mardi après-midi d'octobre à mars. Les + 45 ans (féminin et masculin)le samedi après-midi d'octobre à janvier.

vendredi 18 août 2017

Les Mages : Une "Gratiferia" organisée par "L'arbre cévenol"

Samedi 26 août 2017, de 14h00 à 18h00,  « L'Arbre Cévenol Sel de Saint-Ambroix » organise une « Gratiferia » aux Mages, devant le Temple.
« Un marché 100% gratuit . Amenez ce que vous voulez ou rien...Repartez avec ce qui vous plaît ! »
La gratiferia est une initiative solidaire (SELidaire) qui se répand de plus de plus dans le monde et en France pour lutter contre le gaspillage, la surconsommation et au final donner une seconde vie aux objets devenus pour nous inutiles. Les gens viennent déposer des objets (en bon état) dont ils n’ont plus l’utilité et qu’ils acceptent de donner, sans attendre quoique ce soit en retour. Ceux qui le souhaitent peuvent ensuite se servir gratuitement, qu’ils aient ou non quelque chose à offrir, cela n’a pas d’importance. Il ne s’agit donc pas de troc, puisqu’il n’y a pas forcément de réciprocité, ni de prix à payer.
A 16h00, goûter partagé tiré du sac.
En cas de mauvais temps, repli dans le temple)
Pour tout renseignement : tel 06 63 82 77 84 ou 06 08 16 95 92
arbre.cevenol@free.fr

lundi 7 août 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Philippe-Emmanuel Vinolo primé à Valras

Ce week-end Philippe-Emmanuel Vinolo a participé au 15ème concours de photo tauromachique de Valras-Plage, dans le cadre des expositions estivales organisées par le Comité d'arts plastiques de la ville. Un concours qui a la particularité de faire cohabiter les peintres professionnels et amateurs avec comme seul critère la qualité du travail.
Déjà lauréat d'une cinquantaine de salons, cette reconnaissance le satisfait pleinement, lui qui a parallèlement mené une carrière de mécanicien à Alstom, qu'il juge obscure et sans intérêt, si ce n'est qu'elle lui a permis de nourrir sa famille.
Alors sa lumière à lui, c'est la peinture qu'il a apprise très jeune, en autodidacte, en étudiant dans les livres les grands figuratifs tels que Rembrandt ou De Vinci.
Ainsi, ses tableaux sont réputés pour leur réalisme pictographique sans compromission  les écoles modernes qu'il considère, à tort ou à raison, comme des art mineurs et faciles. Pour lui « plus c'est difficile, plus ça a de la valeur »
Après une cinquantaine d'années de travail acharné, Philippe-Emmanuel Vinolo a su trouver sa place parmi les grands, sans complexe, sûr de sa technique et de sa pratique.
Il n'avait jamais peint de scènes tauromachiques, mais l'opportunité du salon de Valras, lui a permis de relever le défi. Son tableau rend hommage au panache et à la puissance de l'animal martyr, seul dans l'arène, superbe et sanglant, indomptable et irréductible qui fait front à un ennemi que notre artiste n'a pas jugé méritoire (?) de représenter.  
Ce tableau a été couronné du 3ème prix, avec un chèque de 100€ .
Une grande fierté pour notre peintre qui cherche avant tout la reconnaissance de son talent à l'aune de tous ceux qui s'arrêtent devant ses œuvres et dont les yeux, tout à coup, brillent d'admiration. Et cela suffit à son bonheur.

Les Mages : Christelle Saint-Cyr passe à l' Agglo

Christelle Saint-Cyr chaleureusement saluée par les élus et ses collègues
Après une dizaine d'années passées au Relais Emploi dont les bureaux sont situés au dessus de la mairie des Mages, Christelle Saint-Cyr a saisi l'opportunité d'intégrer le service Éducation d'Alès Agglomération  Un beau parcours pour cette responsable qui a su gérer les dossiers emplois du territoire de l'ex Vivre-en-Cévennes et bien au-delà Saint-Ambroix et Barjac à la grande satisfaction de tous.
Une petite réception était organisée par la mairie de Mages, à laquelle participaient le maire Jean-Claude Paris, les adjoints,quelques élus, les secrétaires de Mairie,  Marc Peyroche, Directeur du service politique de la ville, de l'emploi, économie sociale et solidaire d'Alès , ainsi que le nouvelle équipe qui désormais va prendre place dans les bureaux du Relais emploi.
Dans son discours, Jean-Claude Paris a mis l'accent sur les qualités d'écoute et le professionnalisme de Christelle Saint-Cyr qui a su à la fois, non seulement gérer les dossiers sur un plan humain, administratif et technique, mais aussi promouvoir la politique du PLIE (Plan local d'insertion pour l'emploi), notamment la journée découverte des métiers qui s'est déroulée avec succès aux Mages en mai dernier.
Christelle Saint-Cyr va rejoindre le Service éducation d'Alès Agglomération dont les compétences vont s'étendre à la totalité des écoles 73 écoles de la communauté à l'horizon 2019. Un gros challenge et beaucoup de travail en perspective pour la mise en place de la nouvelle structure dont l'envergure sur le territoire s'avère primordiale s'agissant d'éducation.
Quant au Relais emploi , une nouvelle équipe va prendre place, qui se délocalise de l'Agglo d'Alès aux Mages. Composée de Karima Pujalte, Karine Ion, Nawel Belkhiter et Pierre Blachier elle aura en charge à la fois les dossiers du  Relais Emploi et le développement du PLIE.

dimanche 6 août 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Julien Vuylsteke s'en est allé

La nouvelle du décès de Julien Vuylsteke à l'âge de 77 ans a bouleversé tous ceux qui le connaissaient et appréciaient sa gentillesse et sa bonhomie. Originaire d'Halluin dans le Nord, il s'était installé à Saint-Florent-sur-Auzonnet au hameau de Gabourde, avec sa famille dans les années 80.
Il avait alors tenu le Café de la Mairie pendant de nombreuses années, puis plus tard, aidé sa fille Ghislaine à l'épicerie du village.
Homme éminemment affable et sympathique, d'une belle corpulence, Julien ne passait pas inaperçu dans son inséparable 4x4.
« Ch'ti » dans l'âme, il en avait gardé le remarquable accent et ne manquait pas de retourner régulièrement dans ses Hauts de France revoir ces « gens du Nord » si chers à son cœur. 
Julien aimait notre commune où il jouissait de l'estime générale. Passionné de football, entreprenant et volontaire, il avait même essayé de créer des liens entre son Nord d'origine et son Sud d'adoption en organisant un match de jumelage entre l'équipe de Saint-Florent-sur-Auzonnet et celle d'Halluin qui s'était déplacée. Hélas, le match retour n'a jamais eu lieu, faute de bonnes volontés. Une grande déception qui le conduira à se démettre de toutes ses responsabilités au sein du club de note village. Désormais il se consacrait à sa famille, ses enfants et petits-enfants
Ses obsèques ont eu lieu au funérarium de Saint-Martin-de-Valgalgues en présence de nombreux amis venus lui rendre un dernier hommage. Ancien combattant d'Algérie, il avait souhaité que son cercueil soit recouvert du drapeau tricolore.
En ces pénibles circonstances, Midi Libre présente ses sincères condoléances à sa famille dans la peine.

Les Mages : un nouveau podium pour Thomas Pascal

Le week-end dernier, l'équipage composé de Thomas Pascal et de Bastien Roquier au volant de leur Renault clio s'est octroyé un bon résultat pour le rallye de Bagnols-les-Bains. En effet tous les deux se sont classés à une belle 31ème place au général et à la 3 ème place de leur classe A7.
Dès la première spéciale d'Orciere le ton est donné. Thomas prend la 2 ème place de sa classe puis la conservera jusqu'à l'avant dernière spéciale du Born tout en gravissant petit à petit les places au général. Enfin chaussé de pneus slick sous un grand soleil pour la dernière spéciale d'Orciere, la pluie s'invite malheureusement au départ de celle ci ce qui n'arrange pas Thomas et sa monture. Il perd donc sa 2 ème place pour la 3 ème à l'arrivée au parc final du rallye.
C'est tout de même un nouveau résultat positif auquel il faut associer tous les partenaires de cet équipage : notamment le bar restaurant « le Caliente » à St Florent-sur-Aauzonnet, les assurances « Aviva » Besseges -Salindres, « CP Carrelage », l'agence « Renault Rouquette » à Salindres et « Amevia Ingenierie » sans qui tout cela serait plus dur à concrétiser.
Prochain rendez vous au rallye des Monts du Vaucluse les 26 et 27 août prochain.

samedi 5 août 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : un beau mur de soutènement en pierres sèches réalisé par FAIRE

Tous réunis avant le départ en vacances
Le maire Gérard Catanèse, l'adjoint Raymond Reboul et l'encadrant technique Dominique Vidal
Le chantier d'utilité sociale FAIRE est réputé pour réaliser des ouvrages en pierres sèches remarquables.. A Saint-Florent-sur-Auzonnet, le mur de soutènement de la cour des anciennes écoles s'était en grande partie effondré sur la propriété voisine située en contrebas. La Mairie  fait appel aux compétences de cette association qui, par ailleurs gère aussi « La malle aux fringues » installée sur la commune grâce à l'hospitalité de la municipalité.
Auparavant le déblaiement de l'ancien mur et la fouille ont été effectués par les employés municipaux à l'aide du Tractopelle.
Le mur, d'une longueur de 50 mètres et d'une hauteur de 1,30 m environ, va  être totalement reconstruit avec des pierres à bâtir, environ 70 tonnes, fournies par les entreprises Jouvert et Legal .
Les pierres sont jointées une par une, sans aucune adjonction de mortier, dans les règles de l'art, laissant filtrer les eaux sans qu'il soit besoin de barbacanes, et à l'arrière des pierres plus petites pour remplir les interstices pour favoriser le passage de l'eau qui sort en amont.. La pose de dalles de couronnement plus lourdes  dans les deux dernières assises renforce l'ensemble.
Du très bon travail réalisé par l'encadrant Dominique Vidal  et les 12 salariés en CDDI (Contrat à durée déterminée d'insertion)  qui cependant ne sera pas terminé avant le mois de septembre, départ en congés oblige.
Seuls la création de la fouille, le déblai de la terre et la fourniture des matériaux est à la charge de la commune soit environ 3500€. Du très bon travail !

vendredi 4 août 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : du monde à la Nuit des Camisards


Il faisait un temps superbe et une température idéale pour cette Nuit des camisards qui s'est déroulée à l'Espace des Terres idéalement aménagé en deux parties pour l'occasion, l'une publique conférence, buvette et restauration et l'autre au boulodrome réservée à la pièce de théâtre.
La conférence de Richard Bousiges (qui fut selon l'éditeur Pierre Mazodier, le premier historien à écrire un livre sur la guerre des Camisards en Cévennes) s'est déroulée devant un auditoire d'une centaine de personnes très intéressées prêtant une oreille très attentives car l'orateur, et c'est la règle semble-t-il à la Nuit des Camisards, a parlé sans micro.
Richard Bousiges a détaillé, point par point tous les antécédents et corollaires qui ont abouti, ici en Cévennes à cette guerre fratricide parce que la région était essentiellement huguenote alors que la vallée de l'Auzonnet était catholique, Saint Forent devenant à la fois un refuge et une guerrière. Ici, plus qu'ailleurs, cette Guerre de religion a marqué l'Histoire, par ses péripéties et sa barbarie. La violence a répondu à la violence, la vengeance à la vengeance. Avec une horreur largement partagée de part et d'autre même si chacun des deux camps se trouvait des excuses légitimes. Le débat qui a suivi a porté sur les valeurs de la réforme et la liberté de conscience avec des arguments parfois divergents.Quant au spectacle lui-même, il a répondu aux attentes du public, environ 250 personnes assises dans l'espace scénique savamment aménagé dans une clairière, unité de lieu, sous la lune où tout se passe. Une mise en scène énergique et dynamique qui secoue le public et le tient en haleine. Il s'agit certes d'une fiction qui tout en conservant la véracité des faits en exagère bien volontiers les traits afin de mieux marquer cette nuit décisive, qui fut le détonateur de la Guerre des Camisards, après l'assassinat de l'Abbé du Chayla, présenté ici comme un personnage odieux et sanguinaire. Un spectacle époustouflant qui s'appuie plus ou moins sur la règle des trois unités chère aux classiques pour lui donner une puissance dramatique et tragique palpitante. La scène s'arrête au moment où l'abbé est assassiné.
Le reste, le pire, va suivre. Dès l'été 2018 « Sortir de Babylone » sera proposé par Lionnel Astier et sa troupe. On a hâte de voir !

(D'autres photos sont visibles sur http://www.midilibre.fr/gard/saint-florent-sur-auzonnet )