mardi 25 avril 2017

Les Mages : l'addiction évoquée avec les ados

Les comportements à risque ont passionné les ados
Le Club Ados du service Enfance-Jeunesse de l'Agglo d'Ales, a organisé durant les vacances scolaires des journées à destination des jeunes du territoire,(notamment de l'ancienne communauté de communes Vivre-en-Cévennes) .
Le panel des activités était large, sportives, visites culturelles, journée citoyenne, découverte, etc... C'est ainsi que le 10 avril 2017, plusieurs adolescents âgés de 12 à 14 ans encadrés par leurs animateurs Cathy Justet et Mory Fofana, ont rencontré aux Mages Jean-Marc Orlandini Coordinateur du Contrat Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. L'après-midi était consacrée à la prévention des addictions en tous genres, alcool, drogue, jeux en ligne, multimédia.
Ce thème a captivé les adolescents qui ont posé de nombreuses questions aux animateurs.
Gageons que les discussions sans tabou auront un effet bénéfique sur ces jeunes, en leur faisant prendre  conscience des risques liés aux addictions

Saint-Florent-sur-Auzonnet : portes ouvertes à la Caracole

Lucile et Gilles Soufflet savent tout de l'escargot
Dans le cadre de l'opération « Le Gard, de Ferme en Ferme » avec le CIVAM , la Caracole en Cévennes, producteur d’escargots, Auberge à la Ferme, Eco Musée  vous invite à ses journées portes ouvertes,  samedi 29 et dimanche 30 avril 2017, de 9 h à 18 h
 Au programme : visite guidée de l’écomusée et de la ferme d’escargots - diététique, idées reçues et bons conseils du chef... suivie de la découverte de l’élevage et de la nurserie, en ce début de saison.
Possibilité de visite de 9h à 12 h, puis de 14h à 18 h
Possibilité de repas à midi (sur réservation), en terrasse couverte
Au Menu :  formule à 18€  avec apéritif maison de bienvenue, escargots à la cévenole ou mitonade de bœuf bio à l'ancienne, dessert maison, vin et café compris. Menu enfants à 8,50€.
Réservation nécessaire au 04 66 25 65 70 
www.lacaracole.fr

lundi 24 avril 2017

Vallée de l'Auzonnet : un bon week-end pour l'EFVA

Un tournoi honorable pour les U11 à Aubenas
Les U11 et U13 de l'EFVA ont vécu un moment inoubliable ce vendredi soir  lorsqu'ils ont accompagné les joueurs de Nîmes-Olympique jusqu'à leur entrée sur le terrain des Costières à l'occasion de leur rencontre contre Orléans qui s'est soldée par une victoire 2 à 0.  A la mi-temps, ils ont même pu s'exercer à des tirs au but. Tout cela grâce à l'investissement des dirigeants et éducateurs de l'école de foot de la Vallée de l'Auzonnet.
 
Dimanche, les U17 de Philippe recevaient leurs homologues de St-Hilaire-de-Brethmas. Après  dix minutes  St Hilaire ouvrait le score, mais la réaction de nos joueurs ne s'est pas fait attendre.  Allan a égalisé sur coup franc et, ensuite Hugo a donné l’avantage à l’EFVA  (2 à 1). En seconde mi-temps, St Hilaire a égalisé, mais,Allan encore lui, a repris l’avantage, puis Fabian  a accentué le score  au terme d’une magnifique contre attaque. En fin de match  St Hilaire a réduit le score mais la victoire n'a pas échappé à l'EFVA ( 4 à 3). Un match très agréable. A noter que Guilhan le gardien de l’EFVA a arrêté un penalty.
Lundi, les U11 ont disputé un tournoi à Aubenas, où ils ont fini 12èmes sur 24.

samedi 22 avril 2017

Les Mages : La Tourette a fêté les 90 ans de Joseph

Joseph bien entouré par Annick et Aimée Le Mercier
Au club de la Tourette, si on apprécie énormément les bons moments, on sait aussi mieux que quiconque que le temps passe et  qu'il convient d'en profiter le mieux possible, quitte à oublier pendant quelques heures les petits rhumatismes ou crises d'arthrose qui s'invitent dans la ronde des saisons, avec pour devise, cette maxime épicurienne  qui a traversé les siècle "carpe diem ", "Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain" 
Et c'est pourquoi , lorsqu'il s'agit de 90  printemps, la présidente Aimée Le Mercier se fait un plaisir de les honorer comme il se doit. "Joseph est né en mars 1927 en Lozère et a vécu en Haute Loire, puis est venu dans le Gard pour travailler à l'usine GARD de Potelières.A la retraite depuis plus de 30 ans il coule des jours heureux auprès de Annick depuis 16 ans maintenant. Il aime jardiner et danser et nous avons le plaisir de le voir régulièrement lors des activités du Club où il est particulièrement apprécié ainsi que sa pétillante compagne. Nous te souhaitons Joseph encore de nombreux anniversaires parmi nous ! "
Souhaitons au fringant Joseph de garder encore bien longtemps se joie de vivre et son énergie !

vendredi 21 avril 2017

Les Mages : le réseau d’assainissement restructuré au quartier de Labadie

Ces "faïsses" ont été franchies par encorbellement afin de conserver l'aspect des murs
Le réseau d'assainissement de la commune est ancien. Il date des années 60 du siècle dernier.
A l'époque, et c'était le cas partout en France, la plupart des habitations anciennes n'avaient pas de sanitaires, ni parfois l'eau courante, et les WC étaient au fond du jardin. On se lavait au baquet. On faisait la lessive au lavoir communal.
Une période prospère cependant  pour notre commune qui a connu un bel essor du fait de sa situation privilégiée, à la fois débouché des Cévennes (par la vallée de l'Auzonnet ) et aussi passage incontournable de  l'axe Nord- Sud du département. Ainsi la conjoncture providentielle des « trente glorieuses » a incité beaucoup de familles à accéder à la propriété et à s'installer aux Mages.
Et petit à petit la ceinture périurbaine s'est étoffée pour devenir ce qu'elle est aujourd'hui. Et en un demi-siècle la population est passée de 1 145 habitants en 1968 à 2015 en 2016 .
Si au début, ces villas tout confort (enfin!) étaient dotées de « fosses septiques » individuelles, système commode qui avait ses avantages, mais aussi ses contraintes, il s'est très vite avéré la nécessité d'un système d'assainissement collectif dit « tout à l'égout » qui récupère les eaux usées pour les traiter une station d'épuration.
Depuis le système d'assainissement a constamment évolué pour s'adapter à la demande, et une autre station d'épuration a été construite au Coussac, d'autant plus que la commune voisine de Saint-Jean-de-Valériscle s'est raccordée au réseau Mageois.
Par endroits,  les anciennes conduites en fibrociment se sont détériorées au fil du temps, surtout entre le quartier du Moinas et Labadie. Plutôt que de les remplacer au coup par coup, le choix a été fait de reconstruire un autre réseau avec des buses en PVC. Une intervention confiée à l'entreprise Jouvert sur environ 200 mètres.
S'agissant d'un terrain en terrasses, afin de  ne pas démolir les murs en pierres, la conduite enterrée  est  posée en encorbellement dans sa partie verticale.

Vallée de l'Auzonnet : un bon week-end pour l'EFVA

Les U11 ont fait un bon tournoi à Aubenas d'où ils ramènent une coupe
Les U11 et U13 de l'EFVA ont vécu un moment inoubliable ce vendredi soir  lorsqu'ils ont accompagné les joueurs de Nîmes-Olympique jusqu'à leur entrée sur le terrain des Costières à l'occasion de leur rencontre contre Orléans qui s'est soldée par une victoire 2 à 0.  A la mi-temps, ils ont même pu s'exercer à des tirs au but. Tout cela grâce à l'investissement des dirigeants et éducateurs de l'école de foot de la Vallée de l'Auzonnet.
Dimanche, les U17 de Philippe recevaient leurs homologues de St-Hilaire-de-Brethmas. Après  dix minutes  St Hilaire ouvrait le score, mais la réaction de nos joueurs ne s'est pas fait attendre.  Allan a égalisé sur coup franc et, ensuite Hugo a donné l’avantage à l’EFVA  (2 à 1). En seconde mi-temps, St Hilaire a égalisé, mais,Allan encore lui, a repris l’avantage, puis Fabian  a accentué le score  au terme d’une magnifique contre attaque. En fin de match  St Hilaire a réduit le score mais la victoire n'a pas échappé à l'EFVA ( 4 à 3). Un match très agréable. A noter que Guilhan le gardien de l’EFVA a arrêté un penalty.
Lundi, les U11 ont disputé un tournoi à Aubenas, où ils ont fini 12èmes sur 24.

jeudi 20 avril 2017

Les Mages : Pâques sportif et convivial au Tennis Club


 Un beau lundi de Pâques pour le Tennis Club Les Mages, placé, comme d'habitude, sous le signe du sport, de la convivialité, de la bonne humeur avec le soleil pour rendre encore plus belle cette journée. 
Les joueurs ont pris plaisir sur les courts de tennis. A suivi un bon repas en toute simplicité : salade verte, cuisse de poulet, pommes de terre, fromage, glace et bien sur la fameuse omelette flambée! 
Sur le plan sportif, une belle animation sur les courts avec des doubles mixtes formés par tirage au sort, une belle façon de faire connaissance les uns et les autres. 
Matchs toujours disputés mais toujours dans la bonne humeur et le plaisir de partager ce sport qu’est le tennis.
Finalistes : l’équipe Axelle Breysse et Cyril Gineste et vainqueurs : l’équipe Candice Capel et Mickael Ginier ont offert  un beau spectacle .
Le Tennis Club ne manque pas d'atouts notamment grâce à Mathieu, le professeur, qui, toute l’année fait preuve de patience lors de ses cours. Simultanément les matchs officiels se sont poursuivis.         L’équipe 2 Courtès messieurs s’est inclinée 4/1 face à Saint Quentin La Poterie.        
En Coupe de printemps dames 3ème Division poule A, Victoire du Tennis Club Mageois 3/1 face au TC Manduel.
Maintenant commence le tournoi interne homologué. Chacun des adhérents a reçu par mail les informations. Bon match à tous.
Demi-finales et finale seront terminées pour la fête du tennis le 24 juin 2017.

mercredi 19 avril 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Quatre sélectionnés au championnat de France des Armes anciennes

Impressionnant tir à l'arquebuse à mèche, historiquement la plus ancienne des armes à feu portatives
Pour cette année, afin de répartir l'organisation des divers Championnats de la Région Languedoc-Roussillon, c'est Lézignan/Corbières qui a été désigné pour mettre sur pied le championnat régional d'Armes anciennes ces 08 et 09 avril.
Seulement quatre compétiteurs du Club de tir de Saint-Florent-sur-Auzonnet avaient fait le déplacement afin de valider leurs points de qualifications pour le championnat de France qui se tiendra du 14 au 18 juin 2017 à Vitrolles.
Aux armes de poing, on peut noter les très bons résultats d’André Dolata et à un degré moindre de Claude Pagès. Ils confirment leurs bonnes conditions avec des scores de haute tenue.
Aux armes d’épaule, Jean-Pierre Rodriguez et Camille Wucher se sont bien classés dans leurs disciplines de prédilection.
Sur les 25 titres décernés à l’issue de cette compétition, le Club s'en est octroyé cinq, à savoir :
Deux pour André Dolata (Miquelet O et Cominazzo R), plus une médaille d'argent (Kuchenreuter O) et une de bronze (Tanzutzu R).
Deux pour Jean-Pierre Rodriguez (Lorenzoni R et Withworth R), plus une médaille d'argent (Minié R) et deux médailles de bronze ( Maximilien R et Manton R).
Une pour Camille Wucher (Maximilien R) et une médaille de bronze (Minié R).
Ces quatre sociétaires du club de tir iront donc au championnat de France et s'il n'y a qu'un seul souhait à leur faire, c'est celui de bien figurer au classement final de cette ultime épreuve et d'honorer encore une fois les couleurs de la vallée de l'Auzonnet.

mardi 18 avril 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : les dossiers évoqués lors du conseil municipal du 12 avril

L'ordre du jour ce conseil municipal comprend cinq points d'ordre budgétaire, notamment les budgets primitifs 2017 de la commune  (M14) et M49 ( eau et assainissement ).
La première question porte sur l'augmentation des tarifs eau et assainissement. Le maire informe le Conseil qu'il serait souhaitable d'augmenter le tarif de l'eau avec prise d'effet lors de la facturation du 2ème semestre 2017. Il explique que cette hausse est rendue nécessaire du fait l'entretien coûteux du réseau qui est en mauvais état, ainsi que de nombreux impayés.  Toutefois même après l'augmentation, ces tarifs seraient inférieurs aux préconisations de l'Agence de l'eau, et resteraient comparables aux communes voisines.
Ainsi le m3 d'eau potable passerait à 1,05 €/m3 soit une augmentation de 0,05ct. La location du compteur d'eau : 25 €/an passerait à 30 €/an
En ce qui concerne l'assainissement, les tarifs restent inchangés pour 2017
Assainissement : 0,90 € le m3
L'abonnement assainissement reste à 20 €/an.
Pour ce qui concerne la taxe de mise à disposition d'un compteur d'eau elle reste à 100 € dans le cas d'une première mise en service ou dans le cas d'un compteur détérioré par le gel. Sur ce point, le maire précise que la protection des compteurs est de la responsabilité des abonnés .Après une question de René Chinetti qui s'inquiète de l'augmentation de 5€ sur la location des compteurs, une discussion s'instaure fait apparaître l'évidence des contraintes budgétaires puisque la commune fonctionne en régie avec un réseau étendu eu égard à l'habitat dispersé. La résolution est votée à l'unanimité
Le deuxième point porte sur le décret n°2015-1846 du 29 décembre 2015 modifiant le Code Général des Collectivités Territoriales (article R.2321-1) qui allonge la durée d'amortissement des subventions versées par les communes à compter du 1er janvier 2016. Après en avoir débattu le Conseil municipal vote à l'unanimité les durées d'amortissement des subventions d'équipement suivantes :
- 5 ans pour des biens mobiliers, du matériel ou des études.
- 30 ans pour des biens immobiliers ou des installations.
- 40 ans pour des projets d'infrastructures nationales.

Le troisième point porte sur les taxes directes locales. Le Maire expose à l'assemblée qu'il convient de déterminer les taux d'impositions locales pour l'exercice 2017.
Il indique à l'assemblée les conditions dans lesquelles peuvent être fixés les taux des trois taxes directes locales, à savoir la taxe d'habitation, la taxe foncière sur les propriétés bâties et la taxe foncière sur les propriétés non bâties et précise que la fixation des taux proposés doit permettre de dégager pour l'exercice 2017, des recettes fiscales appelées à couvrir le besoin de financement du budget communal ce qui implique une hausse des taux des taxes d'habitation et foncière sur les propriétés bâties et non bâties. Il rappelle que la décision a été prise précédemment de fixer l'augmentation suivant le taux de l'inflation. En 2016, celui-ci a été de 0,2%. Malgré cela les habitants paieront moins d'impôts eu égard à la chute statistique  du niveau moyen des revenus de 2,40% sur la commune.
Ainsi la taxe d'habitation passe de 8,49% à  8,51%,  la taxe foncière sur les propriétés bâties de 7,40% à  7,42% et celle sur les non-bâties de 26,75 à  26,80%.
Voté à l'unanimité

Concernant le budget primitif commune 2017, les dépenses et recettes de la section de fonctionnement s'équilibrent à 717 094,49 €, celles de la section d'investissement s'équilibrent à 199 667,58 €.
Voté par 12 voix pour et 2 voix contre.

Le budget primitif eau et assainissement équilibre ses dépenses et recettes en section d'exploitation à 198 065,24 €, et celles de la section d'investissement à 432 356,54 €
Voté  à 12 voix pour et 2 voix contre



dimanche 16 avril 2017

Les Mages : pas de repos pour le Tennis-Club

Un stage fructueux pour les jeunes du Tennis Club
Pendant les vacances de Pâques, quelques chanceux ont participé à un stage le lundi, mardi et mercredi de chaque semaine.
Ce week-end deux matchs qui avaient été reportés à cause de la pluie se sont joué. L'équipe Dame en coupe Courtès s'est inclinée face à Bessèges 3/2. L'équipe 2  Messieurs en +35 ans a fait match nul contre Rousson 2/2.
Pour le lundi de Pâques, comme chaque année le Tennis Club Mageois organise un double pêle-mêle à 9h00 suivi d'un repas.

Date à retenir : la fête du tennis aura lieu le samedi 24 juin 2017, en avance cette année pour ne pas empiéter avec la fête des écoles qui se déroulera le 1er juillet 2017.

Le tournoi interne homologué débute le 18 avril 2017.
De belles rencontres sportives et conviviales dans les prochains jours !

Les Mages : à La Tourette on ne s'ennuie pas..!

Étape gourmande évidemment

Pour fêter l'arrivée du printemps et oublier les rigueurs de l'hiver le Club de la Tourette a organisé son traditionnel Carnaval.
Plus de cent personnes ont dégusté un excellent repas à la suite de quoi les « carnavaleux » ont investi la salle Fernand Léger.
Le Maître Jedi sorti d'on ne sait où a présenté le Club à sa manière en rappelant à tous quelques bons conseils : « soyez sincères, ne trichez pas, et profitez de l'instant de bonheur présent que la vie vous offre. Les bons moments d'aujourd'hui seront les meilleurs souvenirs de demain..! »
Après çà une grande farandole a rassemblé indiens, conquistadors, les sœurs printemps, les mariées, les daltons, bref l'imagination était au rendez-vous...
Beaucoup de joie pour cette journée festive et l'envie de revenir l'an prochain.

Deux jours plus tard,les adhérents partaient pour Mirabel aux Baronnies assister à un dîner spectacle.  Situé dans la Drôme cet ancien prieuré abrite aujourd'hui le restaurant Le St Victor dans un cadre magnifique dominant la plaine de Nyons. En fin de matinée nous les seniors avaient fait une halte à la chocolaterie « Le Comptoir de Mathilde » à Tulette pour satisfaire les plus gourmands.
Après le dîner le spectacle « Les Transformistes » a gratifié le public de strass, paillettes, rires et surprises avec la question récurrente « qui est qui  » ?
Une leçon de tolérance finalement...
Après cette semaine bien remplie le week-end était le bienvenu pour toute l'équipe !

samedi 15 avril 2017

Personne âgée retouvée

La personne âgée qui avait disparu de son domicile a été retrouvée...dans l'Isère à Bourgoin Jailleu !...
Beaucoup de chemin parcouru pour quelqu'un qui était parti chercher son pain à la boulangerie du village !
Grand soulagement pour sa famille..

Les Mages : la Manufacture des stores du Languedoc reçoit la visite du député

De g à d : Philippe le plus ancien salarié de MSL, Alain Giovinazzo, Fabrice Verdier, Gilles Capdessus, Jany Sans et Franck Eglin
Le député Fabrice Verdier visitait mercredi dernier la Manufacture des Stores du Languedoc en compagnie des élus Jany Sans, Alain Giovinazzo et Franck Eglin.
Cette entreprise Mageoise créée de façon artisanale, il y a une quarantaine d'années par René Balez qui fabriquait lui-même  et posait ensuite des stores vénitiens, s'est fortement développée lorsque son fils Bernard lui a succédé, abandonnant son métier d'instituteur pour se consacrer  essentiellement à l'expansion de  MSL.
En 2003, l'entreprise a été rachetée par Gilles Capdessus, ingénieur diplômé de l'école des mines d'Alès.
Dès lors ce dernier fondera  le Groupe CSW qui ne cessera de se développer au fil des ans. D'abord avec l'acquisition  de Stores Climatic à Peynier (13) en 2007, puis Sermibat à Corneilla la Rivière (66) en 2008 et MG Fermetures à Marseille en 2015. Il s'est spécialisé dans la fabrication de produits de fermeture, de protection solaire et des moustiquaires (volets roulants ou à battants en alu ,portes de garage, rideaux métalliques, stores d'intérieur et d'extérieur, stores bannes ou vénitiens,moustiquaires (l’entreprise possède un brevet de moustiquaire pliant). Elle ne dessert que les professionnels.
Avec sa devise « Une synergie, un esprit d'ouvertures » , le Groupe CSW  est reconnu dans le quart sud-est de la France grâce à la complémentarité de ses filiales et à son fort potentiel technologique basé sur l'innovation permanente.
Aujourd'hui le groupe emploie près de 90 salariés, dont une quarantaine aux Mages.  
La visite, très intéressante a permis au député de constater la remarquable technologie de cette entreprise et l'impressionnant équipement de haute précision qui permet une fabrication de très grande qualité.
Concernant les dossiers législatifs, tout au long de la visite le député a pu échanger avec Gilles Capdessus  à la fois sur la fabrication des produits, ainsi que sur  les problématiques liées à la gestion d'une entreprise, notamment sur les mesures mises en place comme le CICE,  sur les attentes de l'entrepreneur en matière de développement de ses activités,sur l'incontournable nécessité de numérisation de la société, avec les craintes des dérives d'une ubérisation dont on connaît les limites et les outrances.



vendredi 14 avril 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Avis de recherche


A propos des sondages...


A méditer : "Les statistiques, c’est comme le bikini . Ce qu’elles révèlent est suggestif . Ce qu’elles dissimulent est essentiel." Aaron Levenstein

Les Mages : 40 exposants et 200 toiles pour le 20ème salon de l'Atelier de Peinture

L'Atelier de Peinture des Mages tenait ce week-end son 20ème salon à la salle Fernand Léger. Deux cents œuvres présentées par quarante artistes (dix-huit locaux et vint-deux extérieurs invités). D’entrée, on est séduit par l’aménagement de cette exposition colorée et lumineuse. On ne peut qu’être admiratif devant tous ces talents dont certains sont débutants, de leurs œuvres réalisées avec sérieux et application .Tous sont des artistes amateurs autodidactes sans prétention qui ont fait de la peinture, leur passe-temps, leur violon d’Ingres avec des tableaux sur divers supports à l'huile, à l'acrylique ou l'aquarelle. L'Atelier de peinture leur permet de se retrouver deux fois par semaine à la salle municipale, dans un esprit convivial quasi fraternel, dans une ambiance chaleureuse où chacun s'entraide de façon constructive.
Sans doute piqué au vif par un taquin qui lui avait dit, avant son traditionnel discours de bienvenue à la salle Fernand Léger, que "s'agissant d'une exposition d'œuvres d'art, l'intervention du maire se devait d'en être de même" Jean-Claude Paris est sorti d'un conventionnel laïus pour se lancer dans une métaphore poétique, faisant allusion de façon poétique à l'arrivée des beaux jours qui coïncide chaque année avec le salon organisé par l'Atelier de peinture Mageois : "après la pluie le soleil, après le soleil le printemps,  après la printemps la peinture…voilà à peu près vingt ans que nous nous retrouvons pour admirer les tableaux des artistes Mageois et des invités...Tous de grande qualité. Aux Mages , nous avons la chance d'avoir des exposants de très grande valeur…". Le président Roland Ribot  remercia la commune pour la mise à disposition la salle municipale, l’éclairage, le chauffage, et tous les exposants du club ainsi que les peintres invités pour leur excellent travail
Puis, comme chaque fois aux Mages, le traditionnel verre de l’amitié a permis de très intéressantes discussions, non seulement sur l'art; mais aussi sur beaucoup d'autre sujets.
C'est un peu la raison d'être de ces vernissages qui allient culture, rencontres et convivialité.
Les séances de l’Atelier de Peinture ont lieu tous les lundis et mercredis de 14h00 à 17h30 à la salle des frères Nouvel.
Pour tout renseignement, s’adresser à Roland Ribot : 04 66 25 67 65

mardi 11 avril 2017

Festival Jeune Pubic aux Mages.


Les Mages : l'accès au carrefour des écoles sécurisé.

Le maire Jean-Claude Paris fait le point des travaux avec Gérard Mounier et Michel Terranova
L'évasement du carrefour de la rue des écoles a été réalisé afin de faciliter l'accès autrefois assez difficile vers le groupe scolaire, surtout lorsqu'on l'abordait en venant du centre village.
Celui-ci connaît une forte affluence à l'heure d'entrées et sorties des classes.
Il ne manquait plus qu'à le sécuriser.
C'est chose faite, grâce à la réalisation d'un muret d'une dizaine de mètres qui évitera les chutes malencontreuses sur le parking situé en contrebas. Un travail confié aux techniciens municipaux  Gérard Mounier et Michel Terranova (en contrat aidé senior).

dimanche 9 avril 2017

Les Mages : la mémoire des mineurs a fait salle comble à Bauquier

Rémy Jouvert et Paul Rouverand  victime la veille d'un accident domestique
Rémy Jouvert expose la génèse de ses recherches et de sa passion pour le passé minier
Une salle Bauquier qui  affiché complet
Paul Rouverand, Mme Aubaret, Louis Robert et Rémy Jouvert
Du monde et des retrouvailles après quelques décennies font partie de la mémoire des mineurs
Comme cela avait déjà été le cas par deux fois à Saint-Florent, les films sur la mine proposés par la « Mémoire des mineurs » ont rencontré un succès considérable aux Mages.  Et ce vendredi  la salle Bauquier a affiché complet avec un rajout de chaises supplémentaires pour pouvoir accueillir tout le monde.
Émotion garantie pour tous les spectateurs, avec cette sensation singulière d'appartenir à une même famille, à partager ensemble cette mémoire commune que la plupart ont vécue et qui aura finalement très peu duré en regard de l’Histoire mais l'aura profondément marquée.
Tristes et poignants témoignages réalisés par Rémy Jouvert qui a réalisé trois films diaporamas avec des articles et photos de presse bouleversants sur les tragédies du Pontil le 19 décembre  1958 (9 morts), de Saint-Florent les 3 février 1963 (3 morts) et 3 mars 1967 (5 morts). Des drames évoqués par des articles de presse, des photos de journaux en noir et blanc, dont le grain, la qualité austère et froide de l'époque donnent aujourd'hui encore plus de réalisme et de force dramatique à ces événements tragiques.
Chaque fois la famille minière s'est rassemblée lors d'obsèques poignantes.
Chaque fois aussi elle a réagi et fait grève pour dénoncer le manque de sécurité qui régnait au fond.
Chaque fois aussi le gouvernement a exprimé sa sollicitude et un ministre s'est déplacé.
Alors, après autant de deuils, de veuves, d'orphelins, de blessés, de mutilés et de silicoses accumulés au cours des années, on aurait pu s'attendre à ce que tous souhaitent que cela s'arrête.
Bien au contraire, la fermeture des puits de mine a entraîné de nombreuses manifestations de réprobation comme l'a montré le petit film en super8 muet de Louis Robert  sur les dynamitages des puits de Molières et de Saint-Florent vécus comme un déchirement.
Ensuite tout a été démantelé et la nature a repris ses droits sur les crassiers à tel point qu'il est difficile aujourd'hui d'imaginer que notre vallée fut minière pendant quelques décennies.
D'où le rôle capital des films comme ceux de Rémy Jouvert, des associations comme la Mémoire des Mineurs, ou des témoignages comme celui de Mme Aubaret , veuve du regretté Raymond  créateur de la Mine Témoin d'Alès (aujourd'hui fermée).
Alors, comme chaque fois, après les chansons évoquant l'époque des molettes et des placières, celle, mythique des « corons » de Bachelet fut reprise en chœur par l’assistance.
Un grand bravo au président Paul Rouverand qui s'était fracturé le bras la veille, mais qui a tenu à être là malgré tout, à son équipe d'anciennes gueules noires et à Rémy Jouvert !

Vallée de l'Auzonnet : grand succès pour la vente de brioches de l'EFVA

Jérôme Benzine (éducateur) et Marie-Anne Pialat (parent) avec des jeunes de l'EFVA ont largement atteint leurs objectifs
Cette semaine, l'EFVA a procédé à une opération de vente de brioches dans tous les villages de la vallée de l'Auzonnet. Un porte à porte effectué par les membres de l'association, avec le concours des parents et de jeunes adhérents qui a reçu un bon accueil. En outre, dimanche matin, un stand de vente a été disposé à l'entrée de Super U . Une excellente initiative puisque que le stock vite épuisé a dû être renouvelé suite à la forte demande, bien au-delà de l'espérance des organisateurs !
Les bénéfices de cette opération permettront d'organiser un voyage de fin d'année aux jeunes footeux, dont la destination demeure secrète, mais certainement adaptée à leur passion...

Les Mages : le carnaval de TAP s'est déroulé dans la cour de l'école


Ce vendredi, était jour de départ en vacances pour les élèves du groupe Joliot-Curie. Si chacun d'entre eux avait plié ses affaires, refermé son cartable et dit au revoir au professeur en fin de matinée, la journée n'en était pas finie pour autant. 
En effet comme cela se fait tous les vendredis après-midi depuis la mise en place de la loi Peillon, les animateurs  des TAP ont pris le relais des enseignants avec une particularité festive cette fois-ci puisque le carnaval était le point d'orgue  du programme. 
Ainsi les enfants sont arrivés à l'école déguisés et grimés, d'autre maquillés par les animatrices. Ils ont d'abord participé à leur activité puis, place au Carnaval, aux rires et aux jeux, sous l’œil des animateurs qui se sont, eux aussi impliqués dans cette petite fête avec goûter et boissons.
En raison du plan Vigipirate celle-ci s'est déroulée dans l'enceinte de l'école, sans la présence des parents.
Aux Mages, les TAP fonctionnent par période avec les activités suivantes : informatique (à partir du CE2),tout-petits : sieste et activités diverses (PS-MS),atelier créatifs (GS au CM2), jardinage (GS auCE2), taekwondo ((CE1 au CM2),  anglais (GS au CM2), recherche sur internet et création artistique (CM1 - CM2), Qi Gong (CE2-CM1-CM2), italien (CE1 au CM2), scrapbooking (GS au CM2), atelier relaxation (MS au CM2),ludothèque (CP AU CM2), atelier artistique (CE1-CE2-CM1-CM2),jardin musical (GS CP CE1), jeux sportifs (CE1 au CM2), contes et expressions (CP-CE1). 
Celles-ci sont pratiquées pendant l'intervalle entre chaque vacances, après quoi il faut changer d'option, ce qui leur offre cinq possibilités d'initiation pendant une année scolaire.

vendredi 7 avril 2017

Les Mages : Germain Pialet médaillé par la Société des membres de la Légion d'honneur

Assemblée générale à la fois studieuse et conviviale au restaurant du Clos des Arts
Passation de drapeau entre Germain Pialet et son successeur Jean-Luc Pieropan
 En préambule à l'ordre du jour, la médaille de la SMLH à été décernée à Germain Pialet en récompense des 12 ans à la tête du comité d'Alès. Cette reconnaissance faisait suite au diplôme de président honoraire qui lui avait été attribué et remis par le général Gobilliard président national de la SMLH. Fort ému, Germain Pialet a remercié chaleureusement les responsables et les adhérents pour ce témoignage de sympathie et  les a assurés de sa disponibilité pour l’avenir.
Ensuite, l’amiral Schmückel lui a remis le drapeau du comité qui permettra  aux comités d’Alès, d’Anduze et Cévennes-Aigoual d’améliorer la visibilité de la Légion d’Honneur lors des invitations aux diverses cérémonies (défilés, obsèques remises d’insignes, etc…). La section Gardoise en possède deux, grâce à Germain Pialet . Ceux-ci ont été ensuite remis au nouveau président du comité, le capitaine de Frégate Jean-Luc Pieropan élu à l’unanimité quelques minutes avant.
Après ces cérémonies protocolaires, l'ordre du jour de l'assemblée générale a été abordé.
Des informations ont été donnés par l'amiral Schmückel sur les difficultés pour obtenir  les coordonnées des nouveaux adhérents, les frais de déplacement et reçus fiscaux, l'avancement du projet d’informatisation  des sections,  la prévision  d’une prochaine réunion  pour mettre à jour les fiches et répartir les tâches dans le comité d’Alès.
 Le colonel J.C. Callamand est intervenu sur l’entraide SMLH ainsi que sur le protocole des cérémonies .Sur ce point, une copie sera adressée à tous les présidents.
Le  CF  Bernard de Broglie a insisté sur la nécessité  des adresses e-mail (économie et rapidité).
Le rapport du trésorier CF Régis Crouzet ont montré la bonne santé des finances de l'association
Pour terminer, Marion de Geuser est intervenue sur « l’Honneur en Action » et rappelé la remise des Prix à quatre apprentis  à la Préfecture le 17 avril. Elle a demandé que cette action devienne pérenne.
L’ordre du jour épuisé l’amiral Schmückel a levé la séance et invité l’assistance à partager le verre de l’amitié et le repas de cohésion  apprécié et concocté par le « Clos des Arts » remercié également pour le prêt de la salle et l’organisation.  

lundi 3 avril 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : le club de tir Champion du Gard

Apprécié pour ses installations de qualité, le Club de Tir de Saint Florent s'est vu attribuer l'organisation du Championnat Départemental d’Armes Anciennes les 24, 25 et 26 mars. C’est un peu plus de participants que l'an passé, 43 « poudreux » (dont 3 de Lozère) qui sont venus au stand des Peyrouses chercher leur qualification pour le Championnat de France qui se tiendra du 14 au 18 juin à Vitrolles. Malgré quelques défections des anciens compensées par une recrudescence de jeunes adhérents, 17 compétiteurs du Club y ont participé, avec des fortunes diverses, dans une chaleureuse ambiance créée par l'équipe dirigeante aidée de bénévoles.
Malheureusement, la météo ne fut pas du côté des tireurs avec un week-end très pluvieux.
Aux armes de poing, on peut noter les bons résultats d’André Dolata et de Claude Pagès qui obtiennent directement leurs qualifications, alors que Didier Lambert, Jean-Michel Brunet, Francis Fortune, Yvan Rebaudo, Marc Bonzi, Guillaume Fadat et Arnaud Martin devront passer par le Régional qui se déroulera à Lézignan-Corbières les 8 et 9 avril pour espérer « faire leurs points ».
Aux armes d’épaule, Jean-Pierre Rodriguez, Camille Wucher et José Ordono ont également décroché leurs sésames, tandis que François Godzinski, Jean-Luc Ollier, Alex Pérona, Frédéric Vigouroux et son fils Florent seront obligés d’en passer aussi par le Régional.
Sur les 23 titres décernés à l’issue de cette compétition, 9 ont été récoltés par le Club local, à savoir : 3 pour André Dolata (Miquelet O, Kuchenreuter 0 et Cominazzo R), 3 pour Jean-Pierre Rodriguez (Vetterli O, Minié R et Withworth R), 2 pour José Ordono (Vetterli R et Lamarmara R) et 1 pour Camille Wucher (Maximilien R).
A noter la bonne prestation des nouveaux compétiteurs du club qui pour leurs premières participations ont réalisé des scores très honorables.
A l'issue de ces 3 jours de confrontation amicale, la remise des diplômes s’est déroulée en présence de Lucette Gentillon, secrétaire du Comité Départemental, de Robert Pérez, Président du Comité Départemental, Responsable du Corps Arbitral et Camille Wucher, Président du Club de tir, alors que le Maire de Saint-Florent et le Président de la Ligue Régionale de tir étaient excusés pour cause de calendrier.
Souhaitons à tous ces tireurs de bien figurer dans les compétitions à venir qui, par les résultats obtenus sur les divers pas de tirs de cette grande région, font briller les couleurs de Saint-Florent-sur-Auzonnet.

dimanche 2 avril 2017

Les Mages : une chasse aux oeufs originale



Une grande chasse aux œufs de Pâques a été organisée ce samedi après-midi au Super U des Mages. Cette activité ludique était initialement prévue à l'extérieur, sur les abords du parking. Mais la météo pluvieuse en a décidé autrement, et les organisateurs ont dû se rabattre  à l'intérieur du magasin.
 C'est ainsi que  83 œufs , en papier forcément, ont  été dissimulés un peu partout dans les rayons.
La vingtaine d'enfant s (10 ans maximum, accompagnés obligatoirement d'un parent) les ont cherchés de façon méthodique  et aucun de ces précieux sésames ne leur a échappé. En récompense, tous ont eu droit à de véritables œufs en chocolat, un bon goûter, des boissons  offerts par le magasin et ont participé à un petit concours de dessins.
Une ambiance particulièrement joyeuse pour ces enfants qui «se sont véritablement éclatés ! » étrennant  ainsi leur premier jour de vacances de printemps.
Un peu Pâques avant l'heure ! Et une grande satisfaction pour Céline Mathias, stagiaire en formation pour un BTS d'assistante de gestion, initiatrice de ce projet original,  et Olivier Pétré, l'affable patron du Super U.